TRAINING TRIATHLON

M-6 on entre dans le vif du sujet

Hello lecteur, lectrice adoré (e)

Alors évidemment je te souhaite une bonne année remplie de défis personnels, de passages d’arches les bras levés et de KOMs.

Ici j’ai un peu séché le récit du mois dernier donc je te le rattrape rapidement. Décembre a pas été un mois facile facile pour moi (et novembre non plus à vrai dire). Entre un déménagement (ne jamais sous-estimer un déménagement) et des aller-retours chez mes parents, et un peu de ski quand même (entre deux AR à Lyon) dur dur de tenir un rythme. Mais je ne me suis pas mise la rate au court bouillon (expression préférée de mon ancienne boss, j’adore): 7 mois avant l’objectif, l’essentiel restait de se maintenir en forme.

J’ai quand même réussi à maintenir tant bien que mal une ou deux séances de nat par semaine et un footing ou un Episod. Allez, next.

2020 signe le début officiel de ma préparation de 6 mois, avec l’entrée dans un cycle foncier où je dois renforcer ma puissance à vélo, mon endurance en natation et garder un semblant de condition physique en running.

En théorie, je dois aussi monter à quelque chose comme 8h de sport/ semaine alors que tout l’automne je tournais plutôt à 4h.
Pour y arriver et garder un semblant de vie familiale, pas d’autres solutions que l’investissement dans un home trainer.

J’ai donc suivi les yeux fermés l’avis de mes potes ultra geeks du Home Trainer (yes, it’s a thing) et ai mis l’équivalent d’un SMIC vélo dans l’achat de ma machine de torture et de l’ordinateur qui lui est réservé.

Il me manque un ventilo (mais bon, ce matin s’est passé sans, je te dirai pas que j’en ressors les cheveux secs mais je sue pas à grosses gouttes non plus) et un écran ultra grand pour finir d’aménager ma pain cave.

home trainer

Parce que littéralement je fais du vélo dans ma cave. Enfin dans ma buanderie quoi, coincée entre la machine à laver et la planche à repasser, je t’envoie du rêve là hein ?

Et donc, forte de mon nouvel abonnement Zwift, je compte me faire a minima 3 séances de torture vélo par semaine d’une heure max jusqu’en mars. A 6h du matin of course. Autant être fraîche pour la journée.

Pour la natation, autant te dire que mon but non secret de passer de 2.20mn/100m à 2mn/100m s’est envolé. J’y aurais pourtant mis du coeur, j’ai encore pris quelques cours fort intéressants mais RIEN, Nada, je régresse non stop malgré la régularité.

Je lâche l’affaire.
Je crois que j’ai compris que je sortirai de l’eau en 1h40 au mieux du mieux et basta.

Ca veut pas dire que je ne vais pas continuer à nager mais je ne pense jamais trouver ces fameux appuis dont tout le monde me parle, avoir ce déclic normalement miraculeux qui fait qu’on comprend comment nager. Je vais concentrer mon énergie sur améliorer mon vélo et ce sera déjà bien.

Côté entraînement silencieux, l’absence de déplacement à l’étranger m’a bien facilité la tâche en décembre, j’ai pu dormir correctement. En revanche, ma situation familiale compliquée en ce moment ne m’aide pas à:

1/ arrêter la picole mais c’est prévu
2/ mieux m’alimenter – et oui, j’oublie mes soucis dans le Nutella et le chocolat chaud, je suis la seule ?

Je me dis qu’avec une dépense quotidienne nouvelle de plus de 300 calories/ jour grâce au HT, je dois pouvoir continuer comme ça jusqu’en mars, après quoi j’envisagerai un plan “nutrition”.

Finalement, l’hébergement avec ma famille et mon pote Vlad est réservé pour l’Ironman, pas encore pour le Half de préparation (toutes mes demandes de résa échouent…. aie aie aie)

Next step ce mois-ci: me familiariser et trouver mon rythme avec Zwift et les copains au taquet. Garder 2séances piscine/ semaine et un seul run pépère (mon souci de sacro illiaque est plus fort que jamais avec le déménagement et la somatisation probable).

En février, j’attaque l’étude posturale et les prolongateurs. What a plan.

Et toi, quels sont tes objectifs pour 2020 ?

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Karine
    6 janvier 2020 at 10 h 27 min

    Toujours un plaisir de te lire !
    En route pour le succès IM en 2020 – j’y crois, tu relèves TOUS les défis (surtout les plus fous)

  • Reply
    Severine
    7 janvier 2020 at 12 h 49 min

    Je suis toujours aussi admirative devant ta motivation!
    Ici rien de bien défini encore si ce n’est le marathon du Mt Blanc fin juin et avant ça, le 16km du Duo de l’ermitage avec mon fils. Je pense honnêtement plus souffir sur ce 16km que sur le marathon cat ce petit c… va bcp trop vite pour sa mère et va clairement falloir que je sorte de ma zone de confort pour espérer ne pas trop le faire attendre….. mais il a consenti à le faire avec moi: ce sera mon cedau d’anniv (payé avec mes sous bien entendu #faitesdesgosses). D’ici là et entre, ce sera au feeling

  • Leave a Reply