LIFESTYLE TRAINING

Two years (and counting)

Screen Shot 2015-06-08 at 22.37.04

L’air de rien, ma pause running improvisée me fait « gagner » 8 heures par semaine en ce moment.

C’est autant de temps que j’ai pour régler mes problèmes (sans gravité) de santé en courant de docteur en labos, mais aussi du temps pour m’occuper de mes loulous ou me poser des questions sur la vie, la mort, le running.

Questions dont tu vas bien entendu profiter, lecteur.

Tu le sais peut être, si tu es un lecteur assidu donc, mais je me suis mise à courir parce que mon Homme m’avait traitée de « touriste » en me voyant affublée d’un t-shirt en coton et d’un jogging en nylon (bizarrement, je ne me représente plus du tout la scène) pour aller faire des tours de parc.

Il a même poussé le vice à dire à mes copains -à qui je racontais toute fiérotte que je courais une fois par semaine- qu’en fait, que nenni, je courais une fois par semaine s’il faisait beau/ si je m’étais pas couchée trop tard/ si j’avais pas trop mangé bu la veille/ si j’avais pas trop la flemme etc.
Bref, plutôt une fois par mois, l’été.

Et il avait pas tort (c’est énervant mais l’Homme a rarement tort chez moi).

Un chouille enervée, je suis donc aller courir un vendredi où j’étais rentrée plus tôt que de coutume, puis le samedi ET le dimanche. Au point où j’en étais, je me suis dit que je pouvais bien essayer de courir tous les jours pendant un mois,  histoire de voir ce que ça me ferait. La suite de l’histoire est là.

C’était le 28 juin 2013.

Bientôt deux ans donc que je cours minimum 45 mn, 3 ou 4 fois par semaine, sauf cas de force majeure.

Aujourd’hui, il va sans dire que j’ai 5 paires de baskets de compète, le double de shorts de course et sans doute le triple de t-shirts techniques. Je ne suis plus vraiment une « touriste ».

En deux ans, j’ai « engrangé » pas loin de 2000 kilomètres, couru une bonne partie des courses parisiennes connues (la Parisienne of course, Nike run, Paris-Versailles, 20km de Paris, Semi de Paris, de Boulogne, Corrida d’Issy les Moulineaux, Marathon de Paris), tenté un trail (un snow trail pour être précise).

Ce que ça a changé dans ma vie depuis que je suis entrée dans la secte des runners ?
En vrac:

Je me suis fait une deuxième famille de copains, dont je vous parle tout le temps.
Je sais comment faire face au stress quand il se présente trop fort.
Je connais mieux mes limites et surtout je suis capable de les repousser.
Je ne crains plus l’hiver et le froid comme auparavant, je me sens beaucoup plus à l’aise dans les conditions difficiles en extérieur.
Je comprends mon mec quand il est de mauvaise humeur parce qu’il est blessé (pour autant, c’est pas mal quand il s’arrête de râler aussi).
Plus largement, nous partageons un intérêt de plus et d’innombrables idées de cadeaux pour nos anniversaires.
J’ai finalement des jambes musclées (même si je suis pas sûre qu’au final ce soit tant le top sur un petit gabarit….) même si le running n’est pas LA solution miracle pour un bikini body.
J’ai plein d’idées sur ce que je vais pouvoir faire dans les mois à venir (triathlon donc, trails, nouveaux défis).

et puis aussi, c’est bête mais je sais que je fais des choses que tout le monde ne fait pas et c’est un peu mon kiff.

Donc, je remplie, pour une troisième année avec un plaisir non dissimulé.

Cette longue diatribe pour dire que, toi là, que je suis sur Facebook ou Instagram et qui passe doucettement de 5 à 10 km, pensant avoir atteint ton potentiel maximum, si l’envie t’en dit, si tu te prends à aimer courir, rien ne dit que tu ne finiras pas accro totale très vite, à faire des choses qui dépasseront ta famille, tes proches, et que tu n’envisageais pas toi même.

On s’en reparle dans un an ?

 

You Might Also Like

11 Comments

  • Reply
    sola
    8 juin 2015 at 22 h 55 min

    Bravo et merci pour ce blog …
    Tu as ete mon coach à distance (je suis à l’etranger) pour mon semi (le jour de ton marathon)puis mes 10km du we dernier.

    Continues tu montre un super exemple et tu m’a permis de tenir bon.

    Sophie, Une (encore) coureuse du dimanche!

    • Reply
      elise
      9 juin 2015 at 14 h 43 min

      ravie que mon expérience ait pu t’aider quelque chose me dit que tu ne resteras pas coureuse du dimanche longtemps !

  • Reply
    dj
    9 juin 2015 at 10 h 15 min

    Hello Elise,
    On s’est croisé dans la vie Pro. et voilà que moi qui m’était dit lors de l’épreuve sport du BAC, que c’était la dernière course de ma vie. J’ai lu un peu tes posts et je cours (un peu pour l’instant). Un peu grâce à toi
    merci du coup !

    • Reply
      elise
      9 juin 2015 at 14 h 43 min

      hello dj,

      On s’est croisé dans la vie pro ? faut m’en dire plus là… qui es tu dj qui se remet à courir (good for you) ??

  • Reply
    lilou75
    9 juin 2015 at 20 h 55 min

    Que de chemin parcouru en 2 ans ! C’est chouette. Je pense que quand même tu as plus la niaque que la moyenne des gens et tu te donnes les moyens de tes ambitions. By the way, j’ai couru dimanche en fin d’apres midi à la cité u et j’ai cru reconnaître ton mari (il avait un tee shirt runners). Je ne désespère pas de te croiser lors de ta reprise que je te souhaite prochaine.

  • Reply
    alice
    10 juin 2015 at 12 h 49 min

    Je suis contente que tu sois rassurée sur ta santé. Et je confirme, 12 semaines c’est très looonng. Et encore, je reprends sans faire la folle… Mais comme c’est bon de courir! Je crois n’avoir jamais eu autant de plaisir à mettre mes baskets!
    N’empêche, cet arrêt forcé m’aura permis de connaître ton blog, donc il y a du positif!

  • Reply
    Ma fine bouche
    10 juin 2015 at 18 h 17 min

    Bon anniversaire de runner émérite. RDV dans un an et prends bien soin de toi !

  • Reply
    Charlotte
    10 juin 2015 at 21 h 46 min

    Quel chemin parcouru c’est vraiment super !
    Et j’aime toujours autant la façon dont tu partages ton expérience, sérieusement mais sans te prendre la tête :).
    Ps: j’ai fait mon premier 10km ce we(la nike women pour ne pas la citer), c’était super même si je ne suis archi fan de l’ambiance 100% filles et la copine qui m’accompagnait était d’accord là-dessus, j’ai fait 1H07 (hum hum on va dire qu’il y a du boulot^^).
    Remets toi vite de tes blessures!

    • Reply
      Charlotte
      11 juin 2015 at 11 h 44 min

      *Je ne suis PAS archi-fan

  • Reply
    lilou75
    11 juin 2015 at 12 h 52 min

    J’imagine que tu n’aimes pas trop ce genre de demande mais je tente quand même : connaitrais-tu un bon ostéo et/ou kiné branché sport (et si c’est dans le14ème, c’est encore mieux)? Merci par avance de ton aide.

  • Reply
    Le dilemme – Thank God I run
    12 juin 2016 at 21 h 24 min

    […] c’est le drame. Pour la première fois depuis 3 ans, je n’ai ressenti aucun « vide » ou envie de courir. Mon besoin de sport […]

  • Leave a Reply