LIFESTYLE TRAINING

Toujours plus

Screen Shot 2015-07-13 at 20.27.40Faire ses gammes avec des wonder women comme ma voisine de couloir, ça motive

Avec la pratique du sport de façon régulière, vient parfois (en tous cas pour moi) un curieux phénomène.

Exemple concret: la semaine dernière, j’ai fait une séance de sprint le lundi, 1 km de natation (400 brasse, 500 crawl, 100 dos) le mardi, une séance de VMA longue très exigeante le mercredi ( 1000-800-600-800-600-600 à 95% de VMA), une séance de renforcement le vendredi (aussi connue sous le nom de “brick session” parce que tes jambes deviennent comme des briques, et je peux vous dire que la séance porte bien son nom…), du barbotage en piscine le samedi, 12km de footing suivi de 30mn de piscine le dimanche.

Bref, une semaine normale avec pas loin de 8 heures de sport.

Et pourtant, je m’en veux de ne pas être allée plus à la piscine (techniquement j’aurais pu y aller encore deux fois) et de ne pas avoir fait de vélo (pas le temps ce week-end).

Je trouve constamment que je n’en fais pas assez. Bon, je vous rassure, ça ne m’empêche pas de dormir mais quand j’entends dire autour de moi que je fais beaucoup de sport, j’ai l’impression que c’est un leurre.

Faire un footing ne me semble plus représenter une activité sportive en dessous de 15km, je ne me sens plus rincée à moins de 3/4 h de piscine à fond les ballons et globalement, je trouve que je paresse. Il n’y a que durant ma prépa marathon que j’avais l’impression de vraiment me bouger (en gros, quand je courais plus de 20km tous les dimanche et entre 40 et 60 km par semaine).

Le corps qui s’habitue sans doute à un effort plus soutenu.
A une dose d’endorphines quotidienne aussi, ça c’est sûr.

Et forcément, ça devient dur de caser tout ce sport dans un emploi du temps de maman avec un vrai job. Pourtant, je n’ai pas d’objectif précis (j’y travaille) pour la rentrée à part “mon” triathlon et le Paris-Versailles pour le moment. Je me cherche un trail d’ailleurs et un 10K dans ou pas loin de Paris, si vous avez des idées.

Mais on en reparlera après une semaine de stage d’athlé à la montagne fin juillet. Dans le genre “je pars courir à 1200 mètres avec plein de petits jeunes trop forts et un coach ultra motivé“, ça devrait me calmer.

Et vous, vous arrivez à vous entrainer autant sans avoir l’impression de ne rien faire ?

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Ma fine bouche
    14 juillet 2015 at 17 h 25 min

    Ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à avoir cette impression. Je pratique entre 6 et 10 heures de sport par semaine et pourtant, j’ai toujours cette impression de glander quand je cours peu, que je ne vais à la boxe que 2 fois et pas 3… C’est tout de même étrange cette envie de toujours plus que tu décris très bien !

    • Reply
      elise
      14 juillet 2015 at 20 h 48 min

      ah ça me fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule dingue ici…Merci Ma fine bouche

  • Reply
    Luce Pauline
    15 juillet 2015 at 14 h 34 min

    Des amis ont l’intention de participer au triatlon de Nemours, en région parisienne, le 4 octobre prochain : http://site.ansa.perso.sfr.fr/TRI/tri_nemours.htm.

  • Reply
    lilou75
    16 juillet 2015 at 8 h 22 min

    Plutôt adepte du less is more. J’aime faire du sport mais je m’en tiens à 2 heures en général. Là pour la préparation marathon, je pense m’en tenir à 4 h maxi (ça ne m’empêchera peut-être pas de faire du vélo à la cool ou de nager un peu : c’est les vacances). sans juger, j’avoue que j’ai du mal à comprendre le toujours plus. En même temps, même si tu les considères pas comme des objectifs faire un triathlon et courir paris-versailles, c’est déjà pas si mal. En conclusion, tu es une vraie sportive. Et si tu cherches, un trail, j’ai entendu du bien de celui-là : http://www.route4chateaux.com/parcours/

  • Reply
    Fou de Football
    19 août 2015 at 21 h 54 min

    Merci pour ces élements très instructifs ! L’activité physique, la qualité dont les petits soins que l’on se réserve sont souvent la clé du bien-être.

  • Leave a Reply