COURSES TRAINING TRIATHLON

Swim-run J – 13

Hello les amis,

Dans 13 jours, je serai « la fille qui nage avec ses chaussures » pour le Swimrun du Verdon. Le swim-run, c’est en tout 3,8km de natation (quand même) et 16, 2km de trail avec 600 mètres de dénivelé. Je serai donc accompagnée de Clément, puisque le principe du swimrun c’est de le faire à deux.
Normalement « enchaînés »-mais ça me fait trop peur-je me contenterai pour le moment de le faire à côté de mon binôme d’un jour.

Alors ou j’en suis de ce nouveau défi.

Passées les difficultés logistiques (train, voiture, airbnb etc), le swimrun c’est surtout pas mal de nouveau matériel:

les chaussures, je vous en ai parlé, j’ai pris des Inov8 censées être pas mal dans l’eau. Depuis que je m’entraîne pour ça, tout le monde me demande « et tu les as trouées ? ». Non, je ne les ai pas trouées (t’es dingue, des pompes toutes neuves !). Mais je les ai essayées deux fois en running mouillées et ça fait pas trop schlock schlock…

le pull buoy. Là aussi tu peux t’en « faire » un à partir d’un pull buoy normal, en le trouant et en passant des cordes. Ya plein de tutos sur Youtube. Qui font 10mn minimum et où au final t’as besoin de tout un tas de matos pour faire ça bien. Bref, j’ai préféré banquer 30 euros sur SwimRun shop et en avoir un tout fait.

Résultat: il est ENOOORME. Sûrement fait pour un mec d’1m80, pas une meuf aux mini jambes. Avec ça c’est sûr je flotte. Ajoute la combi et limite je touche plus l’eau…

swimrun

La cuisse ou le pull buoy ?

la combi. Pour les gens un peu agiles de leurs mains (=pas moi donc), tu peux t’en couper une. J’avais prévu de faire ça avec ma Décath’ mise une fois et demie (je la vends à un super prix d’ailleurs si ça t’intéresse). Mais :

1/ j’ai compris que l’eau du Lac de Sainte Croix allait pas être chaude chaude en ce début de juin et que ça allait pas suffir 3mm de néoprène.

2/ on m’a expliqué que courir avec une combi ouverte derrière est plus compliqué (pas facile à enlever/ remettre) et au bout de 10 fois ton binôme en a sans doute marre de te remettre ton zip.

Donc j’ai choisi d’en louer une.

Je voulais aller en essayer le week-end dernier, ça tombe bien, il y avait une animation sur ce thème là où je m’entraine. Manque de pot, les 2 seuls proto qu’ils avaient étaient en taille M. L’animateur a tenu à ce que je l’essaye mais bon, y a pas de miracle, le haut de la combi m’arrivait au-dessus du menton… le #fail. Je ne l’aurais donc pas essayée avant le jour J.

Pour l’entraînement, j’ai recommencé ces deux derniers weekends à fréquenter une des seules bases d’entraînement en eau libre autour de Paris (à part Cergy, je ne connais que Torcy).

La natation se fait en lac donc dans des conditions assez similaires. J’ai fait pas loin de 2km samedi, avec mes baskets aux pieds et mon pull-buoy massif. J’avais un peu peur que les baskets ne m’entrainent dans l’eau et en fait non, ça fait une espèce de poids mort en bas du corps mais ça se gère. En revanche, c’est crawl avec les bras ONLY et pour moi qui me sert pas mal de mon battement, je sens la différence sur mes temps déjà bien lents.

Un bon entraînement pour les prochains tri.

swimrun

à l’attaque !!

J’ai ensuite essayé de courir baskets trempées aux pieds et en combi. La aussi ça passe. Seul mon pullbuoy tombe pas mal, il faudra que je le serre plus sans doute.

swim-run

mimicracra, l’eau moi j’aime ça…

Quant à l’entraînement spécifique pour le trail, je vais me contenter de faire comme Colombe, mon Iron (wo)Man préférée: « faire confiance à ma condition physique » (et à mon mental).

Me reste une demi-douzaines de questions:

-comment je bois, je prends une flasque ? je la mets où ? et pour les ravitos type gels ? (j’ai alpagué une jeune fille au bonnet « swimrun », elle m’a dit qu’elle mettait les gels dans son soutif.)
-comment tu fais pour lutter contre le soleil ? t’as pas de lunettes de soleil ? ya moyen de se niquer les yeux sur 16km nan ?
-je ne pense pas prendre de plaquettes, ça me déchire plus les épaules que ça ne me fait avancer,  est-ce un vrai désavantage ? je vais être la seule sans plaquettes ?
-comment je fais pour pas chopper d’ampoules en courant pieds mouillés ? je dois me mettre du Tano ? (trop tard j’imagine là).
-je prends un porte dossard ? ya un dossard dans l’eau ?

Bref, je suis hyper sereine.

Qui a déjà fait un swim run par ici ?

Photo: Stéphane Barock

 

 

 

 

You Might Also Like

No comment

Leave a Reply