LIFESTYLE TRIATHLON

Sortir de sa zone de confort

Screen Shot 2015-06-28 at 22.26.50

J’ai depuis que je suis petite, un trait de caractère pas très facile pour mon entourage qui me pousse à toujours faire quelque chose de nouveau/plus dur/ plus étrange pour être contente.

Ca donne des trucs bizarres comme changer d’orientation tout à coup, décider sur un coup de tête d’aller étudier puis habiter à l’autre bout du monde, si possible dans un pays dont je ne parle pas la langue. Puis choisir de passer un entretien dans une langue dont je ne connais pas même les rudiments (et qui se trouve être le japonais, où la marge d’improvisation est quand même faible), bref, tout un tas de trucs débiles mais rigolos.

Des situations dont je me suis sortie la plupart du temps, et peut être malheureusement pour moi puisque ça me pousse à continuer, tant que ça marche.

Je crois en fait qu’on est nombreux comme ça.

Et bien sur, pas de raison que ça ne fonctionne pas pareil avec le sport.

C’est ce petit chromosome de l’adrénaline qui m’a poussée à m’inscrire dans une session hors-stade d’un club d’athlé (le genre d’endroits normalement plus trustés par des mecs que par des petites poulettes). Puis à m’inscrire à des courses de plus en plus ambitieuses: 20km de Paris, puis semis et marathon.

Idem pour le snow trail, je n’avais jamais fait de trail de ma vie, qu’à cela ne tienne, dans la neige, c’est encore plus drôle.

Je ne sais pas si ça vous fait la même chose mais c’est dans ces moments là que je me sens pleinement vivre. Et si je réussis à me sortir de la situation périlleuse où je me suis volontairement mise, alors là je me sens championne du monde. Pour 24 heures, certes. Mais quand même.

En fait, rien ne me motive plus que les gens qui me disent que ce n’est pas possible, que je ne vais pas y arriver ou que c’est trop ambitieux.

Quelques conseils du coup pour arriver à ses fins si vous décidez de vous lancer un défi personnel:

-défi oui, mais pas n’importe quoi non plus. Partir vivre au Japon Ok, mais avec un job. Et des contacts sur place. L’idée est de se dépasser mais pas de se mettre en péril total.

-défi oui, mais on se prépare. Pas d’improvisation. Pour le snow trail, je suis allée courir deux fois une semaine dans la neige et j’avais un équipement au top. Idem pour le marathon. Pas question de laisser tomber une épreuve une semaine avant parce qu’on se rend-compte que ça va pas passer (sauf blessure bien sûr, ça ça arrive aux meilleurs)

-on en parle autour de soi. Je trouve ça assez efficace. En ce moment,  je saoule tous mes potes et collègues (Dieu les bénisse) avec le triathlon. Mais du coup, plus moyen de faire machine arrière. En créant l’attente (même si elle n’existe que dans ma tête), on s’oblige à aller jusqu’au bout de ses objectifs.

-on investit. Une fois qu’on a dépensé 500 euros pour un vélo/casque/combi and co (qu’on aurait très bien pu louer par ailleurs) , et qu’on s’est du coup privé d’autres chose, plus dur de ne pas s’impliquer complètement. Je sais, ça marche moyennement pour les salles de sport apparemment (c’est même leur business model) mais ça se tente.

-on se fait soutenir. Pas facile de se lancer dans un truc improbable si personne autour de vous ne vous soutient. Dans mon cas, j’ai le support inconditionnel de mon Homme, qui aujourd’hui encore, m’a appris à changer les vitesses de mon vélo (si, si… pas gagné le tri pour Elise). Sans lui, rien de possible.

J’ai appris récemment que tout changement (de boulot, de vie, d’habitudes) passe par plusieurs phases, dont une des premières est celle de la désorganisation. Autant vous dire que je suis en plein dedans avec mon vélo. Mais je sais aussi qu’en perséverant, tout va se réorganiser  et que, très vite, ce que je fais aujourd’hui et qui me semble insurmontable appartiendra à ma nouvelle zone de confort.

Il faudra alors trouver autre chose. Mais on n’y est pas encore.

Et vous, c’est quoi votre dernier défi ?

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply
    lilou75
    29 juin 2015 at 17 h 56 min

    Tu donnes l’impression que tu es une nana qui en veut et c’est chouette. Ravie de t’avoir rencontrée dans la vraie vie hier même si je me suis trouvée un peu gauche pour t’aborder. Toi et tes enfants avaient l’air très sympas en tout cas. Toutes mes bonnes vibes pour ton nouveau challenge.

    • Reply
      elise
      29 juin 2015 at 20 h 51 min

      Oui pareil Lilou, tu es quand même la première lectrice que je rencontre, ça se fête ! Merci d’être venue me voir, ça m’a fait très plaisir (et je sais pas pourquoi je t’ai bêtement dit « vous » ;-))

      • Reply
        lilou75
        1 juillet 2015 at 14 h 14 min

        C’est parce que je suis veille;-) je suis passée VF1 cette année. Prochaine fois : un entraînement au PUC.

        • Reply
          elise
          4 juillet 2015 at 20 h 46 min

          Tu n’es pas plus vieille que moi (ou sinon tu ne les fais pas du tout en tous cas). Oui, viens au PUC, tu essaies une séance et tu vois si tu aimes !

  • Reply
    Cassandra
    1 juillet 2015 at 21 h 09 min

    J’économise pour mon tour du monde d’un an. Sortir de ma zone de confort pour découvrir le monde sous un autre angle. Toutefois et je n’ai pas encore trouvé le remède, je manque souvent de perséverance. Grand Bravo à toi et plein succès.

  • Reply
    olympiabydiane
    2 juillet 2015 at 20 h 01 min

    Bonjour ! J’apprécie beaucoup votre site internet dont les articles sont très agréables à lire. Je viens pour vous parler de l’aboutissement d’un projet qui me tient très à coeur, un blog parlant de sport (notamment de running) , de mode mais aussi de maladies auto immunes comme l’hypothydoïdie et le diabète, et comment concilier tout cela !
    Je vous invite à vous rendre sur le lien suivant https://olympiabydiane.wordpress.com
    N’hésitez pas à me contacter pour toute question !
    Merci de votre attention !

  • Reply
    Triathlounette
    30 juillet 2015 at 8 h 00 min

    bonjour élyse,

    un vrai bonheur de découvrir ton blog ! j’adore.
    Mon défi à moi c’est un Triathlon L dans 1 an !
    mon profil : 48 ans, 20 kilos de trop, reprise du sport depuis 2 ans seulement, quelques xs et s à mon actif !
    Mais sortie de ma zone de confort pour cet objectif très personnel !
    tu peux le découvrir ici, si tu en a envie .
    http://triathlounette.canalblog.com/archives/2015/03/23/31759327.html.

    je vais te lire avec plaisir .
    triathlounette ( géraldine)

  • Leave a Reply