LIFESTYLE

Pas le temps de courir

Screen Shot 2014-11-18 at 20.52.25

Il y a de cela quelques mois, j’ai couru sur la piste avec un coureur que je n’avais encore jamais vu. Quand je lui ai demandé s’il allait revenir au club il m’a dit “ah j’aimerais bien mais je ne peux pas, je n’ai pas le temps”.

Curieuse, je lui ai demandé pourquoi. Il m’a répondu “tu sais, j’ai un job à plein temps et deux enfants assez petits”.  “Ma femme travaille aussi.”

Soit.

Dans ces cas là, je suis toujours perplexe.
Car à ma connaissance, il n’y a rien de tel que ne pas avoir le temps de courir quand on le souhaite.

En revanche, il y a “ne pas prendre le temps”.

Je ne suis pas là pour juger, libre à chacun de faire ce qu’il veut et de ne pas courir s’il ne le souhaite pas mais soyons un peu honnête avec nous mêmes, le manque de temps est une (mauvaise) excuse.
Quand on veut, on peut. Il y a toujours une solution.

Je suis au club par exemple avec une femme formidable. Elle a un sacré job de chercheuse (en cancérologie, pas moins), des enfants, une famille, une vie sociale. Et elle court.

Et pas qu’un peu. Des marathons. Avec leur lots d’entrainements. Et même un 100 km cette année.

Alors bien sûr, tous ces entraînements doivent lui demander des sacrifices. C’est certain. Elle me confessait se lever à 5 h du matin en période pre marathon pour pouvoir caser ses trainings. Pas donné à tout le monde ? Question de volonté. Et de motivation.

Quant à moi, oui, je vois moins mes propres enfants le soir quand je m’entraîne, c’est vrai. Je ne dis pas qu’il ne m’arrive pas de culpabiliser, surtout quand ma petite s’accroche à ma jambe quand je rentre me changer en me disant “je vais appeler ton entraineur pour que tu n’ailles pas courir ce soir”.

En revanche, je les vois reposée et épanouie les soirs où je ne cours pas. Et les week-ends, et les matins.

Et quand vraiment le temps est un problème (charette au boulot, vie sociale trop intense), et bien je reviens du boulot en courant (bon ok, en fait, même quand le temps n’est pas un problème).

Je vous en parlerai une autre fois mais ce n’est qu’une question de logistique.

En tous les cas, le running est comme tout, une question de priorité, et je ne regrette pas d’en avoir fait la mienne il y a un an et demi.

 

 

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    Zaza
    2 janvier 2015 at 12 h 09 min

    Bonjour !
    Je découvre ton blog grâce au billet publié aujourd’hui par Géraldine de Café Mode. J’ai lu quasiment tous tes billets en quelques heures. ^^ Beaucoup de tes réflexions dans ton rapport au running me parlent beaucoup. (je t’envie de pouvoir rentrer de ton travail en courant… c’est l’équivalent d’un marathon que je devrais courir si je suivais ton exemple ^^ )
    Je commente CE billet en particulier (je ne voudrais pas envahir ta BAL de notifications) parce que la citation qui illustre le début de ce billet, je l’ai imprimée dans la minute après avoir lu ton post. Imparable boost quand on a un coup de mou.
    Merci à Géraldine pour la découvert de ton chouette blog. Très belle année et au plaisir de te lire !
    P.S : fiouuuu… merci d’avoir lu ce long commentaire jusqu’au bout !

    • Reply
      elise
      3 janvier 2015 at 23 h 46 min

      Zaza, merci pour ton commentaire. Ca fait plaisir ! Compliqué en effet les 42km tous les jours en courant ! En revanche, si tu rentres en transports, toujours possible de s’arrêter une gare ou deux (selon la distance) plus tôt pour finir en courant. Je l’ai fait parfois quand 11km sont trop longs pour être dans les temps.

  • Reply
    Zaza
    19 février 2015 at 9 h 43 min

    Bonjour !
    J’ai ENFIN un peu de temps pour rattraper mon retard de lecture sur ton blog et, du coup, je te réponds un peu tardivement. Je n’ai malheureusement pas d’autre choix que de faire ses 42kms en voiture (ça me désespère ce temps perdu à être vigilante derrière mon volant, bref… )
    Du coup, pour cette année 2015, j’essaie d’avoir un planning de courses auquel je me tiens même si, février… haaaaa, ce mois de février froid, moche et killer de motivation…

  • Leave a Reply