TRAINING TRIATHLON

Où j’en suis du tri

Demain signera la fin de ma pause annuelle du running et c’est déjà un miracle que j’ai réussi à arrêter pendant trois semaines (dont deux et demi où je ne me sentais pas au top, ça aide).

Du coup, j’ai pas mal avancé sur mon prochain challenge: le triathlon.

Etape numéro 1: je me suis inscrite au Triathlon de Chantilly fin août, sur un format extra extra small: 100m de nage, 10km de vélo et 2km de course à pied.

Je sais, je sais, dit comme ça, ça fait « triathlon pour enfants » et en terme d’effort, ça ne doit pas être trop terrible en effet.
Mais pour moi, c’est déjà énormément de logistique et de préparation.

Pour la natation:

J’ai commencé la piscine la semaine dernière.
A priori, je vais m’entrainer à côté de mon bureau. C’est une piscine de 25 mètres seulement mais ouverte tard et pas trop trop fréquentée. Je peux même y aller le midi et faire  une session de 40 mn en ne prenant en tout qu’un peu plus d’une heure : 5mn de trajet, 5mn pour me mettre en maillot, séance, 10mn pour se doucher/sortir les cheveux pas trop mouillés, re 5 mn de trajet, puis sushis devant l’ordi et remaquillage quand les marques de lunettes sont parties.

Je commence les cours particuliers cette semaine: ils durent 30mn, idéal pour que je me fasse une idée sur comment améliorer mon crawl.

Du coup, je vais pouvoir tester la piscine le midi et la course le soir, histoire de m’habituer au double effort. Qui c’est qui dormira comme un bébé après ? (et accessoirement, à ce régime, si j’ai un millimètre de cellulite en août, je demande le remboursement de ma licence FFA ET de mon abonnement piscine).

J’ai aussi trouvé LE maillot sur vos conseils, lectrices (un Princesse Tam Tam plus sexy que la moyenne des Speedo/Arena mais qui tient bien la route) et il me reste à trouver des lunettes de compète et peut être une combinaison de natation.
Merci, merci pour tous vos commentaires, ça m’aide infiniment.

Pour le vélo:

Là, ça a commencé un peu moins bien que prévu. Déjà, je n’imaginais pas que trouver un vélo à ma taille serait un tel sacerdoce. A croire qu’il y a finalement peu de petites meufs qui se prennent pour Jeannie Longo.

Le truc c’est que soit tu es prête à mettre 1000 euros dans un vélo sans l’essayer (auquel cas tu peux le commander dans ta taille), soit… rien. Ou presque.

Et pour moi, le budget max était bien moindre. J’ai heureusement fini par trouver un Décath en 45 cm à…Montesson.

Screen Shot 2015-06-14 at 20.39.35

Qui y est d’ailleurs toujours car impossible de le mettre dans le coffre avec deux sièges auto enfants. Je me demande bien comment font les familles de cyclistes pour transporter leurs vélos ?

Grand moment de solitude quand j’ai essayé le vélo dans le magasin et que je me suis rendue compte qu’un vélo de course n’avait pas franchement la même position qu’un vélo normal et qu’en fait….j’avais tout simplement peur de monter dessus et de tomber. Et je ne parle même pas de mettre les pieds dans les cales (on les sort comment après ??).

Je sens qu’une fois que je l’aurais récupéré, la première « sortie » (qui se fera dans un parc à l’abri des regards) va être foklo. Mais ça y est, j’ai l’équipement, du casque à l’antivol en passant par le bidon. Reste plus que le cuissard, les lunettes, le t-shirt spécial…
Une ruine quoi.
J’avais pas tout à fait compris en décidant de me lancer là-dedans à quel point le tri est un sport de privilégiés (ou de passionés qui mangent des pâtes). Pire que le golf en fait.

Bref, c’est pas gagné pour moi le tri mais j’y mets du mien.

Course à pied: 

Reprise footing à la cool demain soir avec un bonheur infini. J’étais triste ce matin de voir mon feed Insta/Facebook fleurir de « 10km Equipiennes » mais contente pour ceux et celles qui l’ont fait. Bravo à vous.

Vivement que je me retrouve un petit 10k à la rentrée pour me remettre dans le bain.

Et toi lectrice, tu as performé récemment ?

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply
    Ma fine bouche
    14 juin 2015 at 23 h 49 min

    Mais que de péripéties ! Tout d’abord tu me vois ravie que le maillot Princesse Tam Tam t’ai plu. Je le trouve parfait pour la natation tout en étant plutôt joli ! C’est amusant ce que tu dis sur les tarifs de l’équipement sportif, mais c’est tout à fait l’une des raisons qui me rebute tant dans le triathlon. Trois sports, dont le vélo et la nage en pleine nature, ça demande tout de même un certain investissement. Mais j’ai tout de même hâte que tu nous racontes tes sensations et tes entraînements.
    Ce week-end je courrais pour la première fois les 10 kilomètres de l’Équipe. Très bonne organisation malgré la foule et un nouveau record pour moi à plus de 2 minutes 30 de l’ancien.

  • Reply
    Gabrielle
    15 juin 2015 at 9 h 12 min

    Contente de te savoir rétablie ! De mon côté, 1er triathlon de la saison samedi, un sprint bouclé en 1h34, plutôt contente car parcours vélo difficile très vallonné et horaire de départ pas top (12h, en plein cagnard donc). Gros coup de mou en début de course à pied avec l’impression d’avoir une enclume dans l’estomac, j’ai dû trop boire sur le vélo… j’ai commencé à retrouver mes sensations de course au bout de 3-4 km, juste avant l’arrivée en fait ! Bonne préparation pour Chantilly… maintenant que tu t’es équipée il va falloir rentabiliser 😉

  • Reply
    Marguerite
    15 juin 2015 at 13 h 42 min

    Salut Elise,

    Tu dois avoir hâte de t’y remettre sérieusement après cet arrêt. J’ai été très solidaire avec toi puisque je sors moi aussi d’une pause sport de trois semaines. J’ai repris dimanche avec… les 10K de l’Equipe justement. Mon premier 10K (jusqu’à maintenait j’étais sur du trail ou du semi) et je n’ai jamais couru aussi vite : 52 minutes 30 donc je suis toute contente (c’est pas une perf de fou dans l’absolu mais pour moi c’est pas mal !). Finalement les pauses ça peut être bénéfique ! Peut-être qu’en m’entraînant sérieusement je pourrai passer sous les 50 minutes…

    Le triathlon m’attire également mais pour l’instant la logistique me rebute. Je vais donc suivre tes pérégrinations avec grand intérêt ! Good luck pour la reprise :)

  • Reply
    Audrey V
    22 juin 2015 at 13 h 52 min

    Bonjour et bravo pour ce challenge!
    Je me suis mise à la natation depuis deux mois pour compléter la courseà pieds que je pratique depuis plus d’un an et demi assez sérieusement. Je rêve en secret de triathlon mais je ne me suis pas mise au vélo encore et puis le crawl j’ai un mal fou…peut-être qu’il me faudrait prendre des cours…?
    Je suis arrivée sur ton blog en lisant Caroline du blog pensées bu Caro dès que j’ai vu running j’ai cliqué sur ton prénom :) je vais parcourir les archives maintenant!

  • Reply
    charlotte
    23 juin 2015 at 12 h 53 min

    J’ai pensé à toi car j’étais aussi inscrite aux 10km de l’équipe que j’ai couru en 50′ tout pile !
    Donc si je suis cap’ pour toi c’est easy 😉

  • Reply
    Clo
    23 juin 2015 at 13 h 17 min

    Triathlon aussi depuis 2 ans, et mon dixième sera chantilly aussi. Le vélo l’été c’est que du bonheur. Et premier commentaire sur un blog aujourd’hui. Ça se fête ça non ? Bonne préparation.

  • Reply
    A bicyclette… – Thank God I run
    16 juin 2016 at 22 h 32 min

    […] te souviens que l’an dernier, quand je suis allée essayer mon premier vélo chez Décathlon, je n’ai pas réussi à monter dessus dans le magasin. Quant à mettre mes pieds dans les cale-pieds, haha, la bonne blague. Première sortie: je fais 6 […]

  • Reply
    Me, my bike and I – Thank God I run
    22 octobre 2016 at 20 h 39 min

    […] étapes pour apprendre à dompter la bête à étoiles qui me sert de vélo, vous les retrouverez là, là et là. Ah et ici. Et là […]

  • Leave a Reply