TRAINING TRIATHLON

Objectifs running de la rentrée

charlety

Quand le coach prend sa GoPro pour nous faire des panoramiques

Dans 3 jours, ce sera les vacances pour moi. De longues vacances, tellement attendues. Je ne sais pas vous mais j’ai trouvé ce printemps particulièrement difficile. Entre le temps déprimant 3 mois non-stop à Paris, le climat social, les attentats de plus en plus sordides (s’il y a une échelle dans la barbarie et la cruauté).

Alors, je vais tenter comme vous de profiter au maximum  de mon temps de repos pour être avec ceux que j’aime, essayer de déconnecter un peu du smartphone (si, si, je n’ai même pas PokémonGo, c’est dire) et m’entrainer bien sûr aussi. Avec l’Homme même.

M’entraîner pour quoi au juste ?

Après le triathlon de Paris, j’avais envie de remettre ça. Je me suis donc tout de suite inscrite au Triathlon de Chantilly, fin août format M. J’ai cherché un plan à suivre, différent du Garmin que j’avais suivi pour Paris. J’ai cherché. Je cherche encore à vrai dire.

Les semaines ont passé et du coup, je m’entraine un peu au feeling. J’essaie d’aller deux fois à la piscine pour nager 3km/semaine (mais je n’y arrive pas, je nage plutôt 2km/semaine), d’aller une fois par semaine au bureau en vélo (ça c’est bon), de faire une grosse sortie vélo le week-end (check), de faire un fractionné long et un court (check) et normalement j’aimerais aussi faire une sortie en endurance fondamentale, ce que je fais rarement.

strava

3 heures quand je voyage, plus sinon…

Soit entre 4 et 8-9h de sport chaque semaine. Selon la forme, les obligations du travail, le jonglage avec les enfants, les voyages etc.
Je vais donc aller à ce triathlon en touriste et je sais que je ferai sans doute moins bien qu’à Paris mais tant pis. Tant qu’il fera beau et qu’on sera entre copains, je serai heureuse.

Pour septembre, je regrette un peu d’avoir laissé passer le créneau du Paris-Versailles qui est une course que j’apprécie beaucoup et que je voulais refaire. Tant pis, on ne peut pas tout faire. Surtout que les mois de septembre sont d’expérience un peu durs pour moi avec beaucoup de déplacements.

Je me suis quand même inscrite à We Run Paris, le 10K de Nike, avec la volonté affichée de passer sous cette foutue barre des 50mn. Pas une mince affaire puisque l’an dernier j’avais fait 50,42 et que gagner 42 secondes sur un 10K représente une grosse différence. Mais je compte sur les vacances d’été pour progresser. J’ai un test VMA demain soir qui me dira si je suis vraiment loin du compte ou pas.

En octobre, l’Homme court les Templiers. Je n’avais pas envie de faire tout ce trajet sans courir un peu moi même donc je me suis inscrite à une course au format riquiqui (12km). Je te rappelle lecteur que mon dernier trail m’a laissé maculée de boue de la tête aux pieds. Pas forcément le meilleur souvenir de ma vie. J’aimerais donc tester le concept du trail où je tomberais pas et où je ne finirais pas dernière (ou presque) non plus.

Pour le moment, mon planning course s’arrête là.

THE event du début d’année étant quand même l’ouverture de la section triathlon du Paris Université Club (mon club si tu as bien suivi). C’est bien simple, ce sera le plus cool de Paris. J’dis ça j’dis rien. Rien que des gens sympas, motivés et pas prise de tête (même que certains ont des vélos Décath, c’est dire).

PUC triathlon

Qui a un chouia participé au flyer ? #jmelapete

Donc inscris-toi si tu veux t’entrainer mais aussi diner au restau avec nous, boire des pots (ouais, je fais des exceptions à mon régime sans alcool parfois), rigoler quand on fait des abdos et danser sous les jets d’eau de la piste les soirs de grand chaud.

Et si tu es sage, la prochaine fois je te parle de mes blessures de guerrière en vélo et tout ça tout ça.

Bon et toi, tu te la coules douce à la rentrée ou tu t’es prévu un programme de malade mental ? Dis-moi tout…

You Might Also Like

19 Comments

  • Reply
    renardeau
    27 juillet 2016 at 8 h 45 min

    Moi je fais des pompes dans les toilettes pour me préparer au cas ou ou il y a une grosse manif générale et qu’il faut jouer des coudes pour accéder aux poulets rotis.

  • Reply
    lilou
    27 juillet 2016 at 10 h 50 min

    Wouaw 8 h de sport par semaine : j’ai l’impression d’être une paresseuse à côté. J’ai quand même des blessures de guerre liées à une chute de vélo de dimanche (63 km à la cool avec des sacoches :pas trop sportif, mais chouette). Et comme toi, l’envie de profiter des vacances après ce long tunnel qui de mon point de vue a commencé cet automne. Une énergie au rabais, moins d’envie, un job où c’était compliqué, puis un changement de job, des déplacements, les enfants : j’ai enfin l’impression de voir la sortie du tunnel et j’ai déjà commencé à me ressourcer avec le long week-end du 14 juillet. Et là encore 10 jours et les vacances. Pour la rentrée, pas de défi sportif. Peut-être le semi de run in lyon mais je me déciderai plus tard. Et comme toi, l’envie d’en découdre sur 10 km (me rapprocher des 45 mn, pour le moment 46’14 et tu sais combien il est difficile de gagner ces quelques secondes…). Mais encore une fois, programme à la cool et je ne suis inscrite à aucune course. Et pour le plus long terme, une grosse envie de refaire le marathon de paris en 2017.

  • Reply
    Blandine
    27 juillet 2016 at 11 h 45 min

    J’ai prévu de glander cet été et à la rentrée 😉

  • Reply
    Gabrielle
    27 juillet 2016 at 14 h 03 min

    Prépa de triathlon M en touriste pour moi aussi (j’arrive pas à suivre les plans d’entrainement) avec accent mis sur le vélo pendant mes vacances en Drôme provençale, un peu de running si pas trop chaud et on verra la natation au retour car dans la piscine de 9 m c’est pas gagné… Sinon sympa votre nouveau club de tri, je regrette presque de ne plus habiter à Paris… Bonnes vacances en tout cas !

    • Reply
      lilou
      27 juillet 2016 at 16 h 39 min

      il y a une très belle piscine (25 m) à Buis-les Baronnies et je pense qu’il doit y avoir des créneaux pour nager. Et sinon, pour le vélo, c’est un peu le paradis des cyclistes : il y en a énormément. Et pourquoi pas une ascension du mont Ventoux 😉

      • Reply
        elise
        28 juillet 2016 at 16 h 59 min

        Wow Lilou, le Mont Ventoux, mon rêve ! En vélo ou en courant du coup ?

        • Reply
          lilou
          29 juillet 2016 at 8 h 47 min

          Vélo par Sault (ascension la plus facile). Je vais te raconter un peu ma vie. A la base, je ne suis pas une grande cycliste, juste du cyclotourisme à la cool. L’année dernière, mon mari et un pote se sont lancés le défi de faire les 3 ascensions sur la journée (oui, moi aussi, je vis autour de tarés ;-)). Et j’ai donc dit que je ferai la dernière ascension avec eux. Mon mari a craqué au bout de 2 et j’ai donc fait l’ascension avec mon pote et mon beau-frère. J’avais loué un super vélo en carbone à Sault. Jusqu’au chalet Reynaert, ça va : je trouve que c’est pas dur. Ensuite, ca se corse vraiment et les derniers kilomètres sont interminables. Et encore, il n’y avait pas un pet de vent. Mais vraiment, ca a été dur pour moi. : heureusement que mon beau-frère était là. Et puis la descente, c’est chaud aussi. Du coup, j’ai échangé mon vélo en carbone avec celui de mon beau-frère : un gros VTT bien adhérent à la route (lui avait fait l’ascension avec ça finger in the nose).

    • Reply
      elise
      28 juillet 2016 at 19 h 12 min

      Ouiii on est trop contents !

  • Reply
    Princesse Strudel
    27 juillet 2016 at 14 h 28 min

    Pour ma part je reste dans la préparation de mon premier marathon mi-octobre.
    Trois séances par semaine (plans sur 16 semaines).
    D’ici l’échéance, deux « grosses » courses pour me permettre de tester mes temps de passage et me pousser à faire des sorties longues: un 10 miles début septembre, un semi fin septembre (et un marathon en relais pour 10 petits kilomètres quelque part début octobre, histoire de faire plaisir à une copine).

    En post-marathon j’ai un 10 km en novembre, et puis quelques courses d’hiver sans doute, rien que de l’anecdotique.

    • Reply
      elise
      28 juillet 2016 at 19 h 11 min

      Wow ça va quand même, beau programme !

  • Reply
    Bambi Soleil
    27 juillet 2016 at 14 h 33 min

    Quel programme!
    Cette année pas de We Run Paris, trop de monde même si c’est très sympa… Ce n’est d’ailleurs peut-être pas la meilleure course pour exploser ton record, non? L’an dernier j’ai fait les 10 km de Rouen le week-end d’après la We Run Paris (BEAUCOUP moins de monde) et j’ai gagné presque 3mn!!! Bon, c’était peut-être aussi parce que j’étais chez mes beaux-parents (repas équilibrés, pas ou peu d’alcool, couchée tôt… :)
    Sinon je me suis inscrite au semi de Vincennes, c’est la 1ère fois, des conseils?

    • Reply
      elise
      28 juillet 2016 at 17 h 00 min

      Oui c’est sûr, We run Paris ça tourne 50 fois, pas facile. Le semi de Vincennes je ne connais pas mais j’ai un article sur comment bien préparer un semi, je te le retrouverai !

  • Reply
    _pertis_
    28 juillet 2016 at 16 h 08 min

    Bravo !

    8h de sport / semaine, franchement respect ! Et aussi, admiration totale de ma part devant tant de motivation!
    Belle rentrée à l’horizon pour toi donc. Je reviens pour ma part de blessures & espère être remise à temps pour la rentrée (c’est pas gagné…) Tes articles donnent envie de se mettre au triathlon, alors l’inscription au club du PUC me titille!

    Petite question : quelle montre/appli utilises-tu pour obtenir le volume horaire de tes entraînements croisés chaque semaine?

    A bientôt peut être ici ou IRL.
    Bonnes vacances,

    • Reply
      elise
      28 juillet 2016 at 16 h 58 min

      Pas 8h toutes les semaines et je compte aussi le vélotaf dedans (pour moi, c’est du sport 26km/jour! quand je le fais). Bon courage pour tes blessures, jamais drôle. Sinon j’utilise une ambit de Suunto mais je regarde le volume horaire croisé sur Strava essentiellement. Dans ces 8h d’ailleurs, je ne compte pas le renfo du coup… je devrais comptabiliser en fait, c’est du sport aussi.

  • Reply
    So Mqs
    29 juillet 2016 at 8 h 35 min

    Après une toute petite élongation suivie d’une moyenne entorse de la cheville, je serai autorisée à courir de nouveau seulement à compter du 15 août, soit quelques jours avant le départ en vacances …
    Je reprendrai donc tranquillement pendant ces trois semaines de congés effectivement bien méritées en espérant être d’aplomb pour le Paris-Versailles.
    En attendant, je reste en recherche active de vélo pour la rentrée et le début de l’aventure PUC Triathlon et prends mon VTC Décathlon (!) pour aller travailler. Je reprends également la piscine progressivement, puisque ce sont les seules choses que j’ai le droit de faire :(
    J’ai hâte de vous revoir et d’apprendre plein de choses.
    Retour au PUC prévu le 12 septembre.
    Bonnes vacances!

  • Reply
    Sophie
    29 juillet 2016 at 16 h 04 min

    Hello,
    De mon côté je reprends les sorties longues pour la prépa des 20km de Paris mi-octobre. Mais avec une tendinite du tendon d’Achille, c’est moyen :-S
    Sinon je continue mon programme habituel, PPG, renfo, fractionné sur piste et fartlek en forêt ! La semaine prochaine, ce sera vacances sportives dans le Morvan : je garde mes courses longues et je remplace le reste par des activités diverses (rafting, canoë, paddle, rando)
    Bonnes vacances !

  • Reply
    Mat0x4e
    3 août 2016 at 14 h 03 min

    Hello,

    Ce test de VMA à 14,2 devrait largement te permettre d’aller chercher le 50min.
    Je parie sur 49 avant la fin de l’année.

    Bon entraînement !

  • Reply
    Natacha
    4 août 2016 at 15 h 36 min

    De mon côté, je reviens de vacances, et j’ai bien donné côté sport :

    – une semaine de rando itinérante avec les enfants avec une moyenne de 6 h de marche par jour et 800 à 1000 m de dénivelé positif. C’est moins intense que la course à pied, mais ça donne un bon foncier !
    – deux semaines à Bandol avec natation en mer tous les jours (entre 500 et 1000 m par jour) et course à pied un jour sur deux
    – un week-end dans le Vaucluse, et j’en ai profité pour m’inscrire in extremis au semi marathon du mont Ventoux, que j’avais déjà fait en 2014. C’est une course particulière, qui part de Bedoin (le côté le plus dur du Ventoux), qui ne fait que monter (aucun point de repos) pendant 21,6 km. Je n’avais pas d’entraînement spécifique et pourtant j’améliore mon temps de 7 minutes ! J’étais bien contente. Et c’est une course magnifique.

    Maintenant, je reprends l’entraînement natation en piscine jusqu’au 15 août (traversée du lac d’Annecy) et ensuite ce sera le début de ma prépa marathon pour New York.

    Bonnes vacances à toi, profite bien.

  • Reply
    Kotkaa
    9 août 2016 at 22 h 16 min

    Bonne vacances !
    Sacré planning ! Qui donne envie de se bouger aussi au max !
    Ici fin de la coupure de 2 semaines post semi Marvejols Mende qui m a donné des ailes car j’ai kiffé tout le parcours et fait mieux que prévu.
    Maintenant objectif semi run on Lyon (1h55 je ne suis pas sure D en etre cap hum hum ) alors reprise fractionné demain apres un décrassage poussif dans les côtes et la chaleur lundi.
    Sûrement Trail de Clermont Ferrand, peut être le 23 car seulement 700m D+ (haha) sans forcer histoire d’engranger des kms pour le 2 octobre…
    Mon objectif serait un entrainement plus rigoureux avec un vrai planning mais pour cela il me faudrait aussi un vrai coach, alors je me débrouille comme je peux :) entre la piscine le renfo les étirements et le running, tout ça bizarrement plus facile à caser pendant l année qu avec un rythme de vacances de prof + 2 enfants à la presque campagne :)

  • Leave a Reply