TRAINING TRIATHLON

Nouveau club pour une nouvelle vie

Début septembre 2013, je participais à ma première séance de course à pied au Paris Université Club.  L’histoire de cette inscription est  et .

A cette séance, en plus du coach Thomas, il y avait sa petite amie de l’époque, un garçon et une jeune fille. On était 4 quoi. Aujourd’hui ils sont au moins 50 à la section PUC Hors Stade. Et deux coaches.

Quel chemin parcouru.

club de triathlon

le lieu où j’ai passé le plus de temps après mon taf et ma maison ces 5 dernières années

Pour moi aussi ce fut un chouette chemin. Quand je suis arrivée au club, je n’avais jamais couru plus de 17km. Je n’avais aucune idée de comment il fallait courir ni même qu’il y avait différentes façons de courir. Je ne savais pas ce qu’était un burpee.

Trois ans pus tard, je me cherchais un club de triathlon. L’histoire est. Avec deux copains et un peu de persévérance harcèlement on a convaincu le coach du multisport enfants d’ouvrir une section de tri. Il nous a dit “je vous préviens, on va bricoler, ce sera artisanal”.  Aujourd’hui ils sont aussi très nombreux.

Je me suis toujours sentie bien au PUC. En famille. Et pas que sur la piste. Les “anciens” connaissent bien ma famille (d’ailleurs l’Homme les a rejoint il y a un an), prennent l’apéro chez moi, à l’improviste ou de façon organisée. Les compétitions et les stages nous ont souvent amenés à passer des jours off ensemble pour notre plus grand bonheur. Et puis courir à Charlety, c’est quand même vraiment trop beau et mythique.

club de triathlon

la piste de légende

Ces deux dernières années, j’ai séché pas mal de séances de CAP à cause des blessures mais je continuais tant bien que mal la piscine et les sorties vélo.

Mais voilà, depuis que j’ai commencé mon nouveau travail, plus possible de m’entrainer le midi en piscine on en CAP et plus possible d’être au sud de Paris à 19h. Il fallait que je trouve une solution.

J’ai failli me réinscrire par habitude à vrai dire, sans même y réfléchir. Et puis un éclair de lucidité m’a fait réaliser que je ne pourrai quasi jamais y aller. J’ai donc cherché un autre club, avec des plages horaires plus vastes. Notamment des piscines le matin et de la CAP tard le soir et plus proche de mon bureau.

J’ai trouvé les Expatriés, que je connaissais déjà puisque Thomas les entrainait aussi il y a quelques années et les avait amenés à Charlety un été.

Nouvelle année scolaire, nouveau job donc, nouveau club.

Là où j’avais mes habitudes je ne connais plus personne. Là où je blaguais avec tous, je suis bien muette. Je teste les séances pour le moment. Piscine en extérieur, gammes, footing, et bientôt “welcome day”. C’est que j’ai un objectif sérieux en juin et pas question de le rater.

club de triathlon

tshirt vintage à garder précieusement

Alors c’est parti pour établir un nouveau rythme qui convient à ma vie professionnelle, de famille et sociale. Sans doute avec une piscine à 7h du matin un matin, deux CAP le soir un peu tard et une piscine après le boulot, en plus des sorties du dimanche et du Dynamo que j’adore.

Ca devrait suffir pour la fin d’année, jusqu’à ce que j’intensifie le rythme.

Et vous, quel programme cette année ?

You Might Also Like

No comment

Leave a Reply