LIFESTYLE TRAINING

Métabolik: un concept sportif pas comme les autres

En ce moment, je suis plutôt une sportive d’extérieur (enfin, sauf la piscine en hiver, of course).

Dans mes vies précédentes pourtant (oui, j’en ai eu), j’ai beaucoup fréquenté la salle de sport. Non, non, il n’y a pas que des grands mecs barraqués, totalement focus sur leurs biceps (qui ne touchent plus leurs corps) dans les salles.

Je n’y allais jamais tellement pour les machines -sauf les treadmills- mais beaucoup pour les cours. Step et high impact dans les années 90 (tutuyoutute, je suis capable de suivre un cours avec deux steps en même temps, wow, je t’impressionne trop là hein ?), body pump, body attack après. C’est même comme ça que j’ai commencé le yoga en 2004 (aujourd’hui, je ne recommanderais pas à grand monde de commencer le yoga dans une salle à 30 par cours, sans vraie correction des postures…)

Du coup, quand le service presse de Métabolik m’a contactée pour tester une nouvelle salle (euh pardon, un nouveau complexe sportif), j’étais assez contente de me replonger dans cet univers. Ah mais la salle est à… Aix en Provence. Quelle idée ? Ouf, ils en ouvrent une à Paris bientôt. Et sans doute plein d’autres partout.

Voyons-voir le concept.

Après quelques heures de TGV je suis accueillie par l’équipe qui me conduit à la salle. Première impression: l’univers est plutôt « mecs ». Du nom (Metabolik), aux couleurs (Rouge vif) à la baseline (hard training), on se sent plus dans une salle de bicepceux qu’autre chose.

musculation

Nous entrons dans les vestiaires et là, super surprise. Ils n’ont rien à envier à des salles de luxe parisienne comme l’Usine ou le Klay.
Beaux, hyper modernes et bien sûr hyper clean, avec des casiers sans codes ni cadenas mais à bracelets sans contact, on a tout de suite envie d’en avoir fini avec la séance pour pouvoir prendre une douche et se faire un petit sauna (pas forcément dans cet ordre d’ailleurs).

vestiaires

img_2303

vestiaires

Petit briefing dans une salle qui sert aussi bien au TRX qu’au pole dance (si, si, on a bien dit, pole dance mais tu n’auras aucune photo lecteur, on n’a pas essayé), puis entrée dans la salle, vaste, lumineuse, rien à signaler.

musculation

Je vous raconte tout de suite les highlights: des machines de dingue, comme la machine special trail où même à Aix tu peux t’entraîner pour l’UTMB grâce à une inclinaison de 40 degrés (attention, ça pique) ou la machine à escaliers, une tuerie pour tes quadri.

tapis de course

prépa trail

Des vélos qui te calculent ta VO2max (le top quoi),  une salle dédiée à la récup et au massage (quand même), une pour les WOD (work out of the day, on en reparlera dans un prochain post), et deux salles de muscu à la déco assez dingue.

harder

Ca c’est pour la base.

Après, la grande force de Metabolik c’est sa salle en hypoxie.
Qesaco l’hypoxie que tu me dis là ? C’est bien simple.
On fait semblant que tu es sur les sommets des montagnes, disons par 3300 mètres et on te colle le même niveau d’oxygène artificiellement. Du coup, ben ton petit corps compense et comme tu fais du sport dans cette salle (du vélo pour être plus précise), il va travailler comme un fou et consommer le double de calories. Quand on m’a dit ça, tu imagines bien que j’ai voulu cash tester le truc pendant une heure.

hypoxie

Bon, en vrai on n’a fait « que » 30mn de RPM en immersif (= comprendre tu es sur un vélo attaché avec tes pédales et tu carbures comme un fou pour monter des cols virtuels que tu vois sur l’écran géant devant toi) et déjà le lendemain, j’avais de bonnes courbatures comme prévu. Mais j’avoue, pour préparer un long trail, un marathon ou un half, voire simplement améliorer ses perfs sur un 10k, l’hypoxie peut carrément aider et pas que des sportifs de haut niveau.

img_7005

Du coup, moi qui n’était franchement pas convaincue par les salles, je me dis que quand Metabolik ouvrira à Paris, je considérerais une inscription.

Les tarifs sont attractifs (plusieurs offres possibles mais une à 60 euros qui donne accès à la salle une fois/semaine) et ils misent tout sur un service impec. Pas de sales persons qui te forcent la main (on s’inscrit sur des machines connectées à l’entrée), mais que des coachs qui vous connaissent et vous guident.

Et, the cherry on the cake. Quand tu ne peux plus venir (ou en cas de flemmingite aiguë, nouveau mec à la maison) pas besoin d’attendre la date anniversaire moins un mois pour adresser un recommander que personne ne recevra et attendre 6 mois avant de résilier (dont 3 coups de fil en colère au service consommateur, ça te parle ?).

Là tu passes et zou, tu es désabonné dès le mois suivant. Ca ça donne envie d’essayer. Un bémol (il en faut toujours un), le complexe est pour le moment dans un centre commercial qui manque carrément de charme. Nous verrons où ils comptent s’installer à Paris mais espérons que ce sera assez central.

Du coup, la prochaine fois, je te raconte ma première expérience de crossfit, je te promets, ça en vaut le coup.

Et toi, tu t’entraînes en salle aussi ou c’est un tabou majeur ?

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Chickruns
    16 novembre 2016 at 16 h 44 min

    Concept très intéressant et, il faut l’avouer, tentant!

    Mais, bon, j’ai un peu de mal avec « la salle » : être enfermée, le monde, un « coach » qui t’oublie et te laisse faire ton exercice ad vitam aeternam (véridique…), pas toujours de machine de dispo…

    Pour autant, peut être bien que je testerai « Métabolik »

  • Reply
    renardeau
    16 novembre 2016 at 17 h 57 min

    bah voilà: une fois qu’on aura bien détruit la planète et qu’on ne pourra plus faire de rando ou de vélo dans les alpes à cause du réchauffement climatique (source: http://www.francetvinfo.fr/meteo/les-alpes-victimes-du-rechauffement-climatique_1079317.html) BAH on pourra toujours faire du sport comme des hamsters en salle. Supair

  • Reply
    Mat0x4e
    16 novembre 2016 at 22 h 52 min

    Tentant en ce moment : les wattbikes de la salle Re’corps dans le 12ème.
    (Et le pole dancing, c’est super exigeant … t’as déjà essayé de faire un human flag ?)

    • Reply
      elise
      17 novembre 2016 at 10 h 39 min

      euh non, je me suis arrêtée au basic invert. Mais tu as l’air bien au courant ??

  • Reply
    Mon premier WOD – Thank God I run
    23 novembre 2016 at 23 h 06 min

    […] sans compter l’équipe de Metabolik et leur traquenard infernal. Dans leur centre sportif, tu as une salle entière dédiée à […]

  • Leave a Reply