COURSES

Marathon de Paris avec Alltricks, belle sortie longue sous le soleil

Dimanche 9h. Réveil en douceur et préparation tranquilou devant le départ du marathon à la télé. Le Gatosport est toujours aussi infect, mais aujourd’hui, le stress est loin d’être aussi intense que l’an dernier.

L’Homme me dépose sur les Maréchaux, un peu avant la porte de Charenton, et je commence à courir sous un soleil de plomb, pour rejoindre mes amis.

J’ai choisi de commencer au KM20. J’espère y retrouver Karine avec qui j’ai promis de courir autant que possible.
Je suis en avance, je me poste d’abord au km 19 avec mes copains et je la guette au cas où elle passerait plus vite que prévu.

Screen Shot 2016-04-03 at 21.52.34
Personne.
Enfin si, des centaines de personnes, mais pas de Karine.

Un peu avant l’heure dite, je rentre dans le flot des coureurs et vais me poster au km 20 pour attendre mon amie là où elle avait prévu de me retrouver. Le flot est dense. Je scrute les gens. Pendant 20 mn. Toujours personne.

L’appli du marathon est en rade (pour la deuxième année de suite, faut faire un truc les mecs là !), elle me dit que Karine est passée au 10km en beaucoup moins de temps que prévu. Au bout de 30 mn d’attente, je me dis que je dois l’avoir loupée et j’appelle mon groupe.

Ils sont au km 23, je peux encore les rejoindre.

J’ai aussi dit à Laura, ma fée de l’an dernier, que je ferai un brin de course avec elle. Je sais qu’elle est très accompagnée par les copains du groupe mais je pensais la retrouver sur la fin.

Finalement, c’est avec elle que je ferai les 22 km restants. Avec elle, 3 autres copains du PUC et mon entraîneur. Une joyeuse petite bande qui grossira au fur et à mesure des kilomètres et des copains qui nous rejoignent.

Il faut ultra beau, ultra chaud. Mon angine me semble déjà loin. Je n’ai aucune idée de l’allure à laquelle nous courons mais ce n’est pas le sujet. Nous sommes là pour soutenir Laura et nous le faisons du mieux que nous pouvons.

Jamais 22km ne sont passés aussi vite pour moi. On papote, on rigole, on chambre (bon, Laura elle, serre les dents, ferme les yeux et avance).
Je serai la seule à ne pas me faire virer au km 41 faute de dossard et à pouvoir faire le sprint et le finish avec Laura.

Que d’émotions pour elle, pour nous tous.

Screen Shot 2016-04-03 at 21.54.51
Bravo Laura ! Tu peux être fière de toi

J’ai trouvé que cette année, malgré les menaces planantes, les  gens sont venus encore plus nombreux soutenir les marathoniens. Il faut dire que le temps était tellement idéal.

Alors évidemment, arrivée encore fraiche après quasi 25km en tout, je ne peux pas ne pas me dire que j’aurais finalement sans doute pu le faire en entier. Mais je crois que mon choix était le plus raisonnable.

J’ai fait une belle sortie longue, sous le soleil, entre copains, sans me blesser et sans fatiguer.

Screen Shot 2016-04-03 at 21.54.05

Seuls regrets: ne pas avoir croisé Karine, Damien, Anne-Sophie… pendant ou après la course.
En tous cas, ce marathon m’a vraiment donné envie d’en refaire un et je pense rempiler l’an prochain sur celui de Paris, ou pourquoi pas, un Nice-Cannes ?

Mais 2016 restera vraiment un chouette souvenir et vient clôre en beauté une semaine qui avait bien mal commencé.

Merci mille fois Alltricks pour cette belle aventure humaine, et bravo à tous les nouveaux et vieux marathoniens du jour !

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply
    Léa
    4 avril 2016 at 11 h 01 min

    C’est super de votre part de soutenir les amies !
    Question bête: que sont les bandes bleues collées aux mollets..??

    • Reply
      elise
      4 avril 2016 at 11 h 07 min

      Ce sont des bandes de KT tape, un truc dingue pour tenir et masser tout ce qui part en vrille: en l’occurence, les genoux chez moi.

      • Reply
        renardeau
        4 avril 2016 at 18 h 47 min

        sympa cette décoration alien vs predator je veux les mêmes sur les coussinets

        • Reply
          elise
          4 avril 2016 at 21 h 44 min

          Ah Renardeau, quelle joie ! J’ai cru un instant que tu avais oublié ce blog. J’attendais tes commentaires satyriques avec impatience. Ca te plait mes bandes de schtroumpfette alors ?

          • renardeau
            5 avril 2016 at 8 h 12 min

            pas d’inquiétude j’étais juste en vacances (je croquais des poules)

  • Reply
    Lilou
    5 avril 2016 at 20 h 42 min

    Oui je me posais la même question sur les bandes bleues… Je pense qu’il n’y a pas de regret à avoir car tu as vécu une belle course mais autrement. En tout cas, ça me donne envie de rempiler pour l’année prochaine à Paris car c’est un vrai boost de vivre la course avec ses proches et avec une belle ambiance comme c’est le cas à Paris (et que je n’ai malheureusement pas trouvée à Lyon). Ouverture des inscriptions pour Paris : demain

  • Reply
    anne
    6 avril 2016 at 10 h 44 min

    tu as passé un bon dimanche et tu n’as pas maltraité ta santé :) :) ca ce sont de bonnes nouvelles

  • Reply
    Où j’en suis du tri (part 3) – Thank God I run
    18 avril 2016 at 6 h 57 min

    […] comme je ne suis pas hyper régulière ces temps-ci et que j’ai alterné sans transition un 25km, une séance de fractionné le lendemain (mais bien sûr), rien pendant 12 jours et une grosse […]

  • Leave a Reply