COURSES

Les 10km du 14ème

Ahhh lecteur, tu as vu, récemment je n’ai pas été beaucoup là pour toi.
J’ai bien pensé venir te soutenir dans ce manque de motivation qui nous frappe tous (ou presque) en janvier et puis, tu connais la chanson, le boulot, les kids malades, le ski, l’entraînement, les teufs.
La bonne nouvelle c’est que j’ai plein d’articles en réserve du coup pour toi.
Et le premier concerne ma prouesse (n’ayons pas peur des mots, trop d’humilité tue l’humilité) de ce matin.

Si tu me suis sur Instagram tu sais que je suis rentrée d’un voyage à NYC samedi matin. Un voyage qui a mixé PLEIN de boulot, de 8 heures du matin à parfois tard dans la nuit et des runs tous les jours (merci le décalage horaire et les levers à 5h30).

L’idéal pour assurer un record le lendemain quoi.

Oui parce que, dans un élan incompréhensible d’enthousiasme facebookien, j’avais eu l’idée saugrenue il y  a deux semaines de répondre par la positive à une demande du genre:

« qui fait les 10k du 14ème le 22 janvier ? »

Le 14ème déjà c’est chez moi (oui, oui, il y a des gens qui habitent le 14ème), quelques copains s’étaient inscrits (à la fois, suis mal barrée si je commence à essayer de faire les mêmes courses que les copains), j’avais un bon souvenir de mon dernier 10k ET Corinne -ma copine d’entraînement qui me pousse à me dépasser à chaque séance en courant juste un poil plus vite que moi- en était.

Banco, ma carte bleue est sortie seule du portefeuille et moins de 3mn après, j’étais inscrite.

course

Au départ, tu as l’air bien malin avec ton bonnet tout ça tout ça…

Sauf que bon, hier soir, après avoir passé la journée à comater sur mon canapé (tu les aimes lecteur mes détails real-life hein ?), j’avais quand même franchement moyen l’intention de me lever le lendemain pour aller à 9h du mat me peler pendant 10 kilomètres par -2 degrés.

C’était sans compter sur LE copain qui, au moment de venir chercher son dossard t’envoie un messenger sur le mode « tant que j’y suis, je prends le tien ? »

Mon premier réflexe: « naaaaan, t’inquiète, c’est pas la peine de te prendre la tête, suis même pas sûre que ma licence de triathlon passe comme certif médical, tout ça tout ça »

Réponse: « je l’ai, c’est passé. »

Merde. Va falloir que je le fasse maintenant.

Donc, réveil 7h30 (on ne lésine pas avec l’échauffement). Footing, retrouvage des copains dont le copain au dossard, gammes, accélérations, caillage.

Motivation oscillant entre « bon, je vais le faire en footing hein, au moins j’aurais fait ma sortie du dimanche » et « pour la première fois, je me dis que je lâcherai peut être l’affaire au milieu pour vous attendre dans un café avec un chocolat chaud. »

Départ seule en plus puisque je n’ai pas retrouvé ma copine Corinne.

Je pars du coup loin dans le sas et comme d’habitude, je zigzague pour tenir un rythme correct. Je fais le premier kilomètre quasiment tout le long sur le trottoir pour doubler. Tiens, 4.46mn/ km. Ah, c’est possible ça ce matin ?

Voyons-voir le deuxième…4.47. Au 4ème, j’en suis à 4.26 sans souffrance. Bon, voyons si ça tient. Au 6ème à cette allure, naturellement ça se complique un peu. Mais comme le trajet est en deux boucles, je sais que nous aurons une grosse descente et que la grosse montée sera juste avant  la fin. Je tiens le rythme, entre 4.27 et 4.40.

Au dernier kilomètre, je sais que je tiens un PR. Ce qui, avouons-le, est somme toute assez improbable. Je m’accroche à deux coureurs dont je suis l’allure depuis quelques kilomètres. Je vais finir avec l’un des deux, c’est devenu une habitude chez moi hein.

Et donc, 10km en 47mn 36 secondes.

Comme ça. 30 secondes de moins qu’en septembre.

course

et après, avec Corinne qui a aussi tapé un record.

Merci les 10km du 14ème, j’aurais pas parié sur toi mais comme quoi, il ne faut jamais refuser une petite course par-ci par là.

Allez, maintenant, on revient aux choses sérieuses et à la prépa marathon jusqu’en avril.

Et toi, tu as couru ce week-end ?

 

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Lilou
    22 janvier 2017 at 23 h 31 min

    Pas mal : comPte tenu du contexte, c’est canon que tu exploses ton record. dommage, j’y étais aussi… si j’avais su, j’aurais essayé de te voir et faire un coucou. Pas du tout le même compte-rendu que toi et je ne joue pas les fausses modestes : j’ai galèré, me suis arrêtée au premier tour et ai failli renoncer, l’avenue du Maine me menant presque chez moi. Et un tout petit sursaut a fait que je me relance, que je rejoigne ma copine qui m’a remotivée. Mais quand même galère jusqu’au bout et pas de plaisir, même si à 46’34, on pourrait dire que j’exagère

    • Reply
      elise
      23 janvier 2017 at 16 h 06 min

      oui mais oi t’es une championne Lilou !

  • Reply
    Mat0x4e
    29 janvier 2017 at 22 h 25 min

    Hello, tu as le bonjour de JC (grand, bonnet bleu) qui a couru avec toi et t’a encouragé pendant la course !
    Bien joué !
    Pas d’ecotrail dans l’air ?

  • Reply
    Princesse Strudel
    30 janvier 2017 at 14 h 56 min

    Félicitations! Repos forcé pour moi, maladie oblige… J’epsère reprendre très vite.

  • Reply
    renardeau
    7 février 2017 at 20 h 31 min

    vous avez fait des tartes à la fraise et des confitures avec corinne après?

  • Leave a Reply