TRAINING TRIATHLON

Le retour du tri (part 3)

Screen Shot 2015-08-27 at 22.35.32Ca, c’est moi dans ma magnifa-ï-que trifonctin (sexy, hein comme outfit?) en transition sur la plage

Les amis, rien ne va plus, nous y sommes (presque).
Enfin, j’y suis.

Premier triathlon dans moins de 48 heures.
Voyons voir si je suis vraiment très mal barrée ou si je peux sauver les meubles.

En natation.

Pour rappel: il y a trois mois, je nageais maximum 50 mètres dans une nage qui n’était pas la brasse et s’apparentait de façon très lointaine au crawl. Et en arrivant on avait l’impression que j’avais fait un 10k à fond, rapport à un essoufflement quelque peu marqué.

Aujourd’hui, je nage facile 1km en crawl. Un crawl trèèèès lent certes (je mets 35mn pour le faire mon kilomètre), un crawl moche sans doute mais un crawl.
ET je ne m’essouffle plus depuis que j’ai appris à souffler sous l’eau (haha, ça a l’air bête hein comme ça mais que nenni).

D’ailleurs, j’ai été vexée comme un pou avant-hier par une conne dame qui parlait de moi dans les douches de la piscine en disant: « y en avait une qui était en crawl et avançait pas, elle avait rien à faire chez les nageurs confirmés ».

Aie, aie aie mon ego malmené. Du coup évidemment je vais continuer les cours jusqu’à nager correctement. D’ailleurs je me demandais, c’est quoi une vitesse correcte pour nager ? Genre un équivalent des 10km/ heure en course ce serait quoi en piscine ?

J’ai aussi pas mal nagé en combinaison cet été et en eau vive histoire de m’habituer aux remous et à ne pas y voir sous l’eau comme à la piscine .
ET dans une eau à 18 degrés (vive la Bretagne), soit la température de celle de samedi.

Cerise parisienne sur le gâteau, j’ai testé la piscine surbondée où tout le monde te double (cf plus haut) pour voir comment c’était de se prendre pleins de coups quand tu nages.
Ca, c’est fait. En fait, rien de mieux qu’une piscine parisienne pour préparer un départ de triathlon.

En vélo

Là, ça coince un peu. J’avais de grandes velléités de m’entrainer pendant l’été et en fait… j’ai rien fait. J’ai même pas d’excuses (la flemme? la peur de faire du vélo seule dans un environnement inconnu ?).

Du coup je vais y aller en m’étant entrainée 4 fois en tout et pour tout et sans savoir changer un pneu ou réparer une crevaison. Je ne sais même pas boire pendant que je roule.

Si ce triathlon me plait, clairement il va falloir que je me mette un peu plus sérieusement au vélo cette année.

En course

La partie « facile » pour moi. Je vise les 12km/heures que je tiens normalement sans problèmes sur 2 kilomètres. J’espère que ce sera pas trop dur après 12km de vélo à fond.
Le crawl ne devrait pas trop me fatiguer les jambes vu que je n’avance qu’avec les bras (je crois que c’est ce qu’il faut pour le triathlon, sauf que moi je ne sais pas faire autrement…bref).

La logistique

Ca va être la partie dure aussi. Ne rien oublier (la checklist est longue comme le bras). Gérer les transitions au mieux.

Je ne vous cacherai pas que je suis un peu stressée mais aussi excitée de m’y mettre.

J’ai par ailleurs beaucoup d’admiration pour les filles qui se lancent direct sur le M.
Certes, ce format me semble plus accessible depuis que je sais nager plus longtemps mais je préfère de loin me tester sur un format plus court avant de m’embarquer dans 40 km de vélo….

Alors je vous donne rendez-vous ce week-end pour voir comment ça se passe. Et si vous êtes à Chantilly samedi, hésitez pas à me faire signe (enfin, si je me noies pas dans les premiers 50 mètres).

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply
    Ma fine bouche
    28 août 2015 at 10 h 30 min

    Bon l’idée d’enchaîner trois sports te classe dans la catégorie « warrior » à mes yeux. Certes je fais partie des coureuses « rapides », mais je ne sais pas si je ferais la maligne après la natation et le vélo, surtout que je suis une piètre nageuse.
    Alors je t’envoie toutes mes ondes positives pour ce week-end.

    • Reply
      elise
      30 août 2015 at 22 h 26 min

      Merci ! c’est vrai que j’avais du mal même après seulement 12km de vélo à fond pour enchainer la course…

  • Reply
    Gabrielle
    28 août 2015 at 15 h 08 min

    Allez ça va le faire ! Pars cool (= derrière) en natation pour ne pas boire la tasse, le reste ça ira tout seul ! Pense à bien mouliner (= tourner vite les jambes en petit développement) à la fin du vélo pour éviter les crampes au début de la course à pieds. Et n’oublie pas d’enlever le casque vélo avant de partir pour la course …(c’est du vécu et j’ai eu l’air très bête !).
    Sinon pour ta question sur la vitesse en natation, je dirais qu’autour de 2 minutes au 100m ça approche d’un 10 km/h … mais je ne suis pas une spécialiste ! Question à poser sur un forum triathlon ou natation

    • Reply
      elise
      30 août 2015 at 22 h 26 min

      Merci Gabrielle, ai tout fait comme tu m’as dit 😉

  • Reply
    Lilou
    28 août 2015 at 22 h 07 min

    Go go go!!!! Plein de bonnes vibrations pour demain ! D’avance bravo de t’être lancée dans ce défi.

  • Reply
    clairesoleil
    29 août 2015 at 22 h 53 min

    Morte de rire… tu es une championne… bravo pour ces défis… j’ai pensé à toi en rigolant jeudi sur mon vélo… je devais m’arrêter pour boire… trop peur de me casser la binnette… et pas encore de vraies chaussures de vélo… doucement mais sûrement… hein ?!?!
    Pour moi la vitesse croisière en natation serait 1’50/100m en crawl…

    • Reply
      elise
      30 août 2015 at 22 h 27 min

      haha Claire, va vraiment falloir que j’apprenne à boire en roulant. Et les chaussures ce sera peut être pour 2016…. au mieux…

  • Reply
    Mat0x4e
    30 août 2015 at 19 h 50 min

    Idem : 10km/h course ~ 20min au km.

    • Reply
      elise
      30 août 2015 at 22 h 27 min

      Merci pour l’ordre de grandeur, j’ai donc beaucoup de boulot. Alors, tu as fais le Gantelet finalement ?

    Leave a Reply