OUTFIT TRAINING

J’ai testé: la brassière de sport Anita

Lectrice, si tu es observatrice, ça ne t’a pas échappé.

Tu as vu sur les photos de ce blog que, pour se rattraper de m’avoir fait de petites jambes, Dame Nature m’a parée de seins au volume inversement proportionnel à ma taille (lecteur, ne cherche pas, je ne te la donnerai pas, leur taille).

Bref, passé le stade des 14 ans où c’est un brin déstabilisant d’avoir tous les collégiens boutonneux qui changent de trottoir pour te faire la bise, c’est une situation dont je m’accommode plutôt pas mal en général.

Sauf pour la course.

Là, c’est galère si tu ne veux pas avoir les nénés qui font splotch-splotch à chaque foulée (#jesuispoete)

On m’a rapporté le cas de nanas qui doivent porter plusieurs brassières pour avoir un soutien digne de ce nom. Dieu merci, je n’en étais pas là mais disons que, pas de course sans mon bon vieux (euh, pas trop vieux quand même) Shock Absorber jusque là.

Et puis, une demoiselle perspicace, en charge de la comm’ d’Anita, m’a demandé si je voulais tester leur dernier modèle. God, mon premier test.
Pile poil dans mon créneau en plus.
Impossible de refuser.

En plus, Anita est une marque que je connais bien. Mais plutôt pour leurs soutifs d’allaitement (canon au passage mais ceci n’est pas un blog pour jeune maman) que pour leur sous-vêtements de sport. Au passage, ils ont aussi une spécialité moins connue dans les soutifs pour femmes opérées suite à un cancer et autres joyeusetés et je trouve qu’une marque qui fait ça ne peut être qu’une belle marque.

J’avais déjà vu leur stand Anita Active sur toutes les courses et dans les magasins de sport qui se respectent (à Paris, Passion Running ou la boutique Marathon entre autres).
Je savais qu’ils faisaient toutes les tailles possibles jusqu’au 105G (WTF ?)

Mais je dois dire qu’avec un nom aussi sexy qu’une marque de vente par correspondance allemande, ils avaient un sacré déficit de glamour et je ne les avais jamais considérés.

Screen Shot 2015-06-22 at 23.40.09

Je reçois donc la fameuse brassière. Bleu turquoise, bon ok, ils sont visiblement contents de leur effort sur la couleur et, pourquoi pas. Elle existe d’ailleurs en blanc/gris aussi.

Tout de suite, tu sens que les matériaux, c’est du sérieux. Pas le truc qui va te lâcher au bout de 3 lavages quoi.

Je l’essaie et là, la taille que je prends habituellement me sert un peu plus au niveau du dos. Vérification prise sur un stand Anita quelques jours plus tard, c’est normal, ça doit compresser un peu (pas serrer à ne plus pouvoir respirer hein) pour bien tenir.

Etrange au début mais on s’y fait. En tous cas, le dos est bien coupé pour courir en débardeur (bien vu Anita !) même si il est un peu dur à enfiler puisqu’il ne s’ouvre pas totalement.

Premier run avec la brassière (ils disent soutien-gorge sur le paquet mais bon,  je trouve que ça ressemble plus à une brassière): les bretelles flottent un peu, mais elles se règlent facilement, ce que je n’ai pas pris le temps de faire avant de partir.

Sinon, rien à dire, mes lolos, c’est du béton. Rien qui bouge. Encore moins qu’avec mes brassières habituelles (qui ont certes un peu plus vécu).

Je l’ai essayé plusieurs fois, pour du fractionné aussi et ça tient bien. Il ressort parfait après lavage, comme prévu.

Est-ce que je l’aurais acheté  (ou est-ce que je me recommande) ? maintenant que je connais, je dirais oui.

Il est vendu aux alentours de 60 euros ce qui n’est pas donné ( ses concurrents sont aux alentours des 40 euros) mais on sent que c’est de la bonne came et quand tu cours régulièrement, une trèèès bonne brassière s’impose. Surtout passé un bonnet B.

Si, si, toi que je vois courir “seins au vent” avec un soutif normal. Tu as 25 ans, tu t’en fous mais tu me remercieras à 35 de ne pas avoir les seins aux genoux.

La brassière de sport c’est OBLIGATOIRE. Je ne le répéterai pas.

Bon, en revanche, les fabricants ont quand même un vrai effort à faire sur le design.

Je rêve parfois d’avoir de tous petits seins pour porter une mini brassière Nike et frimer avec mon ventre à l’air (rappel: ceci est un rêve).

Là, ben clairement tu as l’air en sous-vêtments quand tu la portes, pas jouable tout seul l’été.

Premier test positif donc, j’aurais aimé testé le shorty pas encore jamais reçu parce que ça peut éviter des brûlures au deuxième degré, mais c’est un sujet pour une autre fois lectrice.

Et toi, tu les traites comment tes seins ?

 

 

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply
    renardeau
    23 juin 2015 at 7 h 52 min

    Bon je n’ai aucune légitimité pour parler de ce sujet (ma poitrine se situant a l’exact opposé du 105G) mais j’avais lu quelque part (OK, dans un magazine de hippies) qu’en fait courir sans soutif, c’était pas si mal que ca.
    Le raisonnement étant que le soutif n’est pas quelque chose dont on a “besoin” de base (si on en portait pas, nos seins seraient “musclés” et tiendraient tout seuls, mais comme ils ont toujours été soutenus par un soutif le muscle ne s’est jamais créé). Il y avait meme une sorte d’étude je crois qui avait fait courir des filles sans soutif pendant plusieurs mois et au final leur poitrine sétait raffermie et ne tombait pas (bien entendu, je suppose que toutes ces nobles considérations tombent a l’eau en cas de poitrine imposante)

    • Reply
      Cerise_confite
      23 juin 2015 at 9 h 53 min

      J’ai aussi entendu parler de cette étude! C’est intéressant…mais en attendant, courir sans maintien ça fait super mal!!!

    • Reply
      Caroline
      7 juillet 2015 at 15 h 28 min

      Renardeau, c’est chouette de te retrouver ici, mais sache que dès que le bonnet dépasse le B, ce n’est pas possible de courir sans soutien-gorge…

  • Reply
    Cerise_confite
    23 juin 2015 at 9 h 51 min

    Coucou!
    J’ai aussi ce modèle, et je dois dire que je l’adore. C’est le seul qui tient bien en place mon 95D (eh oui, à cette taille le soutif de sport c’est l’élément le PLUS IMPORTANT de ton équipement) sans m’écrabouiller la poitrine. Je compte m’en racheter une deuxième bientôt, car j’aime bien aussi la porter (désserrée d’un cran) pour d’autres sports comme le Bodypump ou le Pilates.
    La seule qui maintient encore mieux à mon avis c’est la brassière Craft, qui plaque bien — mais du coup y a plus de frottements et sur les sorties longues ça fait comme une sensation d’étouffement…

  • Reply
    Charlotte
    23 juin 2015 at 10 h 43 min

    Salut Elise,
    Bon je ne vais pas être d’une grand aide dans la recherche de soutifs de sport avec un super maintien parce que je plafonne au 85A (oui c’est petit mais je reconnais que c’est très pratique, c’est au moins ça de pris ha ha ha).
    Juste pour signaler que moi, je courre jamais le ventre à l’air même quand ma nouvelle brassière est trop jolie, nanmého quelle drôle d’idée !

  • Reply
    lilou75
    23 juin 2015 at 11 h 50 min

    Un vrai sujet et j’avoue être traumatisée par le maintien des seins (alors qu’à mon grand désespoir, suite à mes grossesses, je n’ai plus grand chose au balcon;-). Alors totalement d’accord, Anita c’est top pour l’allaitement (j’étais passée à 95 F et je peux dire qu’à côté H&M et consort c’est de la m…). Là je suis sur shock absorber en 85-90 B ou C selon les marques mais je pense que mes anciens sont trop anciens (et trop grands ) et du coup frottent un peu. Bref, je suis assez prête à monter en gamme. Et étais assez tentée par Anita car j’avais constaté que dans le cas de l’allaitement ils faisaient bien le job.

  • Reply
    Ma fine bouche
    23 juin 2015 at 13 h 30 min

    J’entends beaucoup parler de cette marque, mais je dois avouer que leurs modèles blancs ne me font pas envie. Certes il faudrait que je vois ça de plus près, surtout les modèles colorés !

  • Reply
    Karine
    23 juin 2015 at 22 h 20 min

    Coucou Elise,
    Oui, j’ai aussi mémoire qu’Anita était très bien en soutien gorge d’allaitement. Mais après grossesses et allaitements, la course à pied a été pour moi un vrai coup de rouleau… qui j’espère va arrêter de rouler…

  • Reply
    Gabrielle
    24 juin 2015 at 10 h 13 min

    Hello Elise,
    Ton test tombe à merveille, j’ai failli profiter des pré-soldes privés à 30% sur i-run pour m’offrir ce modèle… qui n’est plus qu’à -20% actuellement, donc moi et mon 85B allons attendre encore un peu. Jusqu’ici j’utilisais les Patagonia qui sont pas mal mais se détendent un peu à la longue, et comme c’est une forme brassière sans réglages bah une fois détendu tu ne peux plus faire grand chose (je les prends pour le vélo du coup). J’avais commencé avec des soufis kalenji bien moches et qui je trouve irritaient un peu au niveau des coutures. Sinon, les débardeurs de running avec brassière intégrée (chez odlo par exemple, ou dans les gammes trail ou triathlon type salomon, foot), tu as déjà testé ? Je me demandais si le soutien était correct.

    • Reply
      Gabrielle
      26 juin 2015 at 9 h 17 min

      zoot, pas foot !

  • Reply
    Audrey V
    24 juin 2015 at 19 h 36 min

    J’en ai acheté plusieurs lors d’une vente privée, j’en suis contente. Ce n’est pas ce modèle là matis des plus basics. J’ai eu une irritation la semaine dernière lors d’une sortie longue, pas compris pourquoi, mais sinon la qualité est bonne

  • Reply
    Motivation assurée: ma wishlist de Noël – Thank God I run
    3 novembre 2016 at 18 h 14 min

    […] possible, le plus longtemps possible. Alors une brassière, ça se renouvelle chaque année. Comme j’avais bien aimé celle de Anita, je me la reprendrai volontiers dans leur dernier […]

  • Leave a Reply