TRAINING

Du biquotidien

Hello les ami(e)s,

Comme vous le voyez sur les réseaux, la prépa de l’half iron man de Lacanau commence fort depuis quelques semaines.
Professionnellement, je suis en plein dans un changement de cap et du coup, je peux m’octroyer un peu plus de temps pour moi, ce qui n’arrive pas souvent dans une vie.

Alors j’en profite pour m’entraîner quasi tous les jours (sauf la journée de récup sacrée le samedi) et souvent deux fois par jour.

Concrètement, ça donne quoi ? Et bien, je peux par exemple aller courir le midi, et nager le soir avec mon club. Ou faire une séance de Dynamo le midi et du renfo ou un footing le soir.

dynamo

Mon nouveau plan d’entraînement !

En gros, j’essaie de combiner natation/ vélo d’extérieur (donc Longchamp mais je n’y sus allée qu’une fois récemment vu le temps superbe)/ Dynamo!/ footing / footing en minimaliste/ renfo, selon les envies, la météo et les possibilités de la journée.

Ce que ça apporte ? Outre un fort joli Strava, j’aime bien l’idée de s’entraîner sur une fatigue préexistante.

strava

Quand enfin tu as plus honte de ton Strava (et encore, il manque le renfo)

Attention, ce n’est pas un effort enchainé donc peu d’intérêt pour travailler les transitions, d’ailleurs, je ne fais jamais les sports dans le bon ordre.

En revanche, mon corps a un peu de temps pour récupérer de la fatigue du matin/ midi mais pas assez pour ne plus la sentir et ça se ressent en séances. En un sens, ça permet de simuler une sortie longue et de travailler mon endurance.

Bien sûr, j’essaie de me caser une séance basse intensité dans les deux séances du jour. Par exemple, si je fais un Dynamo! bien cardio, j’irai mollo sur la piscine. Le jeudi où j’ai mon cours de natation qui a tendance à être un peu violent, je ne fais qu’un footing à côté.

Mais pour gérer ça au mieux, je ne peux pas (plus) faire n’importe quoi. Surtout sur le sommeil et l’alimentation.

Donc en ce moment, c’est dodo tôt la plupart du temps (d’ailleurs, je suis bien crevée après deux séances) et de belles nuits de 8h (ou plus quand je ne dois pas emmener les kids à l’école). Et un focus sur mon alimentation.

Le non-stress de cette période sans objectifs professionnels me permet de ne plus grignoter comme je le faisais avant, et comme j’ai plus de temps, je prépare mieux mes repas.

Pas simple, quand on rentre le soir et qu’il n’y a rien « qui se prépare en deux minutes » comme me le faisait remarquer l’Homme hier. Sans être une adepte des plats cuisinés, on avait quand même souvent des pâtes fraîches dans le frigo ou des yakisobas (=le fast food japonais dont les enfants raffolent) qui se préparent en deux minutes.

Maintenant, les pâtes sont complètes (moins bonnes j’avoue), le riz aussi, et, même si le végétarisme ne me guette pas encore (j’aime trop la tartiflette pour ça), j’essaie de restreindre la quantité de viande que nous achetons.

J’ai commencé à lorgner du côté des recettes healthy et je me prépare de plus en plus souvent des wrap (complets) plein de légumes avec un peu de poulet pour les protéines et le goût. Et je force la dose de lentilles sous toutes ses formes. Je suis aussi revenue à un petit déjeuner plus gras et protéiné que sucré avec de la purée d’amandes/de noisettes au lieu de la confiture.

Je commence à sentir les bienfaits de ce nouveau mode de vie (concrètement après à peine quelques semaines, les restes de tartiflette sur mes cuises se font moins sentir) mais aussi ses limites (je suis quand même pas mal fatiguée après tout ce sport et je dors beaucoup, peut être que je vais penser à me booster un peu via probiotiques…)

Et vois, vous avez déjà essayé l’effort deux fois par jour? Facile  tenir sur le long terme ? Des conseils pour y arriver mieux ?

 

 

 

 

 

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    Severine
    23 mars 2018 at 7 h 00 min

    J’allais justement te demander comment tu faisais pour concilier le biquotidien avec un boulot et des enfants mais je crois comrendre que le paramètre boulot s’est allégé.
    Ceci n’enlève rien à l’effort et au sérieux que tu lets dans ton entrzinement, ceci dit. Perso je n’ai fait du biquotidien que ponctuellement avec piscine midi et séance club le soir mais ensuite je n’étais plus bonne à grand chose
    Bonne prépa. C’est quand Lacanau?

    • Reply
      elise
      25 mars 2018 at 11 h 14 min

      Lacanau c’est début mai… reste 6 semaines en gros.

  • Reply
    UnPetitBoutdElise
    26 mars 2018 at 13 h 28 min

    Sympa cet article!
    Je me reconnais bien dedans car j’ai du bi quotidien au moins 3 fois par semaine dans le plan et c’est vrai que c’est pas toujours facile facile a gérer!
    Je fais comme toi piscine/course ou piscine/vélo en général mais du coup je sens que je suis bcp plus en diffculté dans les séances de fractionné en course qu’auparavant ou je ne faisais que courir!
    Mais c’est bénéfique pour les objectifs triathlon à venir!

    Bonne semaine sportive!

  • Leave a Reply