LIFESTYLE

Another running year

Inévitable bilan de fin d’année en ces périodes de fêtes, comme à peu près tous les blogueurs du monde….c’est parti.
2014 a été pour moi ma deuxième année de vrai running.

Pas franchement bien débutée d’ailleurs. Entre un arrêt de 3 mois pile avant le marathon de Paris et un événement dramatique au club,  janvier n’aura pas été le meilleur mois de ma vie de sportive ni de ma vie tout court.

Néanmoins, cet arrêt aura eu le mérite de m’apprendre -en plus d’une meilleure technique de crawl gagnée grâce à trois mois de piscine- la gratitude du coureur sans blessure et l’importance d’écouter son corps.

J’y ai aussi gagné un nombre incalculable d’idées d’exercices de renforcement musculaire réalisés à la place des séances de running, avec toute l’imagination de mon coach à qui je dois de ne pas avoir -trop- explosé la balance durant cette pause.

Je sais maintenant aussi qu’à chaque arrêt je peux en profiter pour recommencer piscine, ashtanga yoga et renforcement et finalement maintenir un semblant d’équilibre sportif.

Mon année a donc finalement recommencé en mars.

Un premier 10K en juin (WeOwnTheNight) en 53 mn et des brouettes, et puis MA course de 2014: le Paris-Versailles (1h35 dans la douleur), mon premier semi (1h59 donc) et un deuxième 10K de fin d’année avec une minute 20 de gagnée.

Screen Shot 2014-12-22 at 22.43.51

Finalement, cette deuxième partie d’année, même parsemée de bobos et de coups de moins-bien aura été ma plus grosse saison sportive depuis le collège sans doute.

shoesJe commence 2015 en forme (cross fingers), et avec un programme sympa:

1/ on attaque avec le trail Salomon de l’Ubaye en février. Premier snow trail et premier trail tout court pour moi sur 9km (restons modeste) pour commencer.

2/ semi de Paris en mars avec pour objectif avoué de faire (beaucoup) mieux que celui de Boulogne pas assez préparé.

3/ la course de l’année: mon premier marathon, celui de Paris.
J’en étais malade de ne pas pouvoir le courir l’an dernier. Et avec du recul, je me rends compte que vouloir courir un marathon quand on s’entraine sérieusement depuis 9 mois seulement est une espèce d’hérésie, merci mon corps de m’en avoir empêchée.

Cette année, je me sens beaucoup plus « mûre ». Je pense que je comprends bien mieux les difficultés qui sont celles de courir 42km et que j’avais complètement sous-estimées jusque là. Du coup:

Objectif 1: ne pas me blesser avant et pouvoir le courir
Objectif 2: le courir en entier
Objectif 3: si c’est en moins de 4h30 c’est mieux (dire que j’avais envisagé 4h l’an dernier laisse comprendre l’étendue de ma présomption…)

Après c’est selon.

Sans doute un 10K en fin de printemps encore, et je voudrais refaire le Paris-Versailles aussi pour savoir combien de temps je mets quand je n’ai pas de crampes sur la partie plate (un comble de courir plus vite dans la côte des Gardes que dans tout le reste du parcours).

Et en tous cas, un objectif avoué de rester en forme et sans blessure tout au long de l’année malgré un entrainement que j’espère aussi régulier et diversifié que possible.

Et toujours des rigolades au PUC ou avec les #BoostBastille.
Objectif: venir le plus possible aux battle au moins, et à un run par mois le mercredi.

Je vous souhaite donc une excellente année sportive 2015, avec plein de chouettes challenges (surtout si pour certains, l’objectif est de se remettre au sport…)

On se quitte pas hein ?

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    2014, vers plus de sérénité | Vos nouvelles
    26 décembre 2014 at 10 h 28 min

    […] ces cas-là, cette fois j’accepte de me prendre au jeu. Car à force de lire chez les copines le regard qu’elles wonder sur le chemin parcouru, ça me fait réfléchir à mon propre cas, […]

  • Reply
    Nolwenn
    2 janvier 2015 at 11 h 31 min

    J’aimerai faire WOTN cette année, monter à Paris juste pour tester une énorme course comme ça l’est car dans mon Finistère on est bien loin de tout ça. Enfin surtout cette année je veux faire ne serait-ce qu’un premier 10 kms officiel :)
    Le marathon de Paris.. Wahou !

    • Reply
      elise
      3 janvier 2015 at 23 h 40 min

      Nolwenn, il me semble que vous avez quand même « Tout Rennes court » en Bretagne qui vaut vraiment le coup. Bon ok, pas exactement à côté de chez toi sans doute mais peut être pas mal (et pas cher je crois).

      WOTN est sympa en tous cas pour un premier 10K, c’est sûr !

  • Reply
    Running 2015 et 2016 Thank God I run Thank God I run
    2 janvier 2016 at 22 h 31 min

    […] Pour ThankGod, l’année sportive a été plutôt bonne (à la fois, 2015 a déjà été bien pourri pour la France en général, il faut bien qu’elle ait épargné certains domaines), et je crois pouvoir dire que j’ai rempli les objectifs que je m’étais fixée en 2015. […]

  • Reply
    Open Swim Stars: le jour où j’ai nagé (plus de) 5km dans Paris – Thank God I run
    18 juin 2017 at 22 h 45 min

    […] à ma blessure en 2014, j’avais réussi à nager un truc qui pouvait vaguement ressembler à du crawl pendant 25 […]

  • Leave a Reply