LIFESTYLE TRAINING

2017 et objectifs 2018

L’année est passée tellement vite que j’en ai oublié de fêter l’anniversaire de ce blog. 3 ans déjà… wow.

Petit récap sur ces années:

Il y a 3 ans je mettais 52mn sur le 10km (aujourd’hui, c’est mon temps au 10k… sur marathon sans entraînement, et j’ai donc gagné 5mn sur la distance) et 1h59 au semi (passé lui aussi en 1h50 sur le même marathon cet automne). Quels progrès, grâce à mon club, mes ami(e)s, vous.

Je ne savais pas nager (bon, je nage toujours très lentement, mais même là, ya du progrès depuis le début quand même), et surtout surtout pas faire de vélo (je tue le premier qui dit que ce n’est toujours pas le cas).

Et puis, il y a 3 ans, je ne vous avais pas (séance coeur avec les mains), vous mes petit(e)s lecteurs/trices adoré(e)s. Qui me suivez, m’encouragez, me dites que j’exagère parfois.

Je n’ai pas toujours été aussi assidue sur le blog qu’avant cette année. La faute à plein de choses: les blessures qui m’ont bien pourri mon année sportive quand même et moins donné envie de vous parler de mon entraînement running, forcément restreint.

Le taf aussi, parce que dans la vraie vie, on a un emploi, on est pas tous prof de yoga ou coach de sport (mais souvent je me dis que ce serait bien quand même), donc on a des horaires extensibles, des imprévus, des voyages pro, des galères plus ou moins grosses (je dis pas que les coach en ont pas hein ;-)).

Et des enfants aussi pour certains. Je souris d’ailleurs souvent (gentiment, sans malice), quand je vois des filles qui écrivent sur le thème “comment j’arrive à caser tout ce sport dans ma vie” sans enfants. Ahaha attends un peu, on s’en reparle quand tu en auras, le défi est quand même autrement compliqué.

Mais je ne vous abandonne pas, je sais que beaucoup d’entre vous me suivent sur Insta aussi où je suis plus régulière, et j’ai plein de belles choses à venir pour 2018.

Alors, si on refait le tour de 2017 il y a eu:

1/Un 10km du 14ème en 47mn et des brouettes, heureusement qu’il était là pour remonter le niveau avant ma blessure du 28 janvier celui-là.

2/Mon premier Half quand même, haut événement de l’année, pas un temps hyper glorieux (c’est un doux euphémisme) mais 6h26 d’effort et l’immense satisfaction de l’avoir fait.

half

3/ Mon premier 5km en natation, en moins de deux heures, s’il vous plaît. Là aussi, un super challenge pour moi.

4/ Le Rapha Women’s 100, non ce n’est pas une course, mais je voulais mettre un challenge vélo et celui-là en était un. C’était mon 3ème 100K, mais le premier sans mes copains habituels et habitués à mes râlements et à mon rythme tortue.

rapha

5/ Le Marathon de NYC, mais je vous ai assez bassiné avec je crois.

Une année clairement moins riche en dossards que 2016 mais finalement avec de beaux accomplissements tout de même. Bien sûr, je n’ai pas pu faire tout ce qui était prévu (semi de Paris, Marathon de Paris, Paris-versailles,  SaintéLyon) mais ce n’est que partie remise.

Et surtout surtout, un an à encadrer des pratiques de yoga ashtanga pour mes amis sportifs. C’est une discipline que je pratique depuis 14 ans et que j’avais un peu mis de côté ces dernières années au profit du running. J’avais passé des années avec différents profs à Tokyo ou Paris, et même en Inde ou en Thaïlande, à pratiquer, et à apprendre comment guider les autres dans la première série (si vous connaissez), éviter qu’ils ne se blessent, transmettre les fondamentaux, pas seulement les positions (appelées asana en yoga) mais le reste aussi, la respiration, l’esprit (si je continue on va devenir trop technique).

yoga

Quand mes amis m’ont proposé de leur faire une séance, je me suis demandée si je serais à la hauteur. Et puis, il reviennent, ce qui est sans doute bon signe. Du coup, je cherche comment je peux aller plus loin dans mon apprentissage pour encore mieux les aider en 2018. Mais on en reparlera.

Alors pour 2018, ça s’annonce comment ?

Le programme est de finir 2017 en continuant de me soigner (…dit la nana depuis 10 mois…) donc sans fractionnés et avec muscu, footings and co.

Dès janvier, j’ai un petit stage de natation àl’INSEP (plus un nouveau maillot de Noël, ô bonheur), qui devrait me remotiver pour mettre les pieds à la piscine plus d’une fois par semaine (l’automne a été catastrophique à cet égard).

Je me suis ensuite inscrite au semi de Paris avec un groupe de collègues, j’aimerais bien faire mieux que mon temps du marathon de NYC. En 2016, je passais 20km en 1h39, mais en 2016 j’étais très entraînée, le 1h45 me semble loin, mais sous 1h50 ça me dirait bien.

Puis il y a le Marathon de Paris, le fameux, sur lequel je rêve de faire moins de 4h10. 4h05 serait top.

J’enchaîne après avec le Half de Lacanau again, en priant (et en m’entraînant dur) pour que cette fois je passe la barrière horaire nat + vélo.

Avant l’été un nouveau défi m’attend, un Swim Run dans les magnifiques Gorges du Verdon.

Et cet été, ce sera à nouveau une prépa marathon avec le marathon de Berlin mi septembre.

Je ne vous cache pas que je vais me réinscrire à la SaintéLyon, je vais bien finir par la faire celle là un jour (hein Damien ?).

Le tout en essayant de changer de foulée.

Une année ambitieuse donc. Avec UN objectif majeur: me guérir pour de bon et ne plus me blesser.

Et toi alors, tu as quoi dans le viseur ?

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    Gabrielle
    14 décembre 2017 at 15 h 15 min

    Beaux objectifs Elise ! 2018 sera l’année du swim run pour moi, j’ai adoré celui de Biarritz en septembre dernier (16 km CAP/3 km nat) et je me cherche des épreuves de distance un peu plus longue pour cette année (pas encore beaucoup de choix d’épreuves en France, mais ça vient !). Je vais regarder celui du Verdon même si c’est un peu loin pour moi… Peut être un half aussi si j’arrive à reprendre sérieusement l’entrainement vélo, on se croisera peut être à Lacanau !

  • Reply
    Carine
    15 décembre 2017 at 8 h 15 min

    Bravo pour cette année Elise malgré tes blessures, et merci pour tes billets frais, simple, cash :-)
    2018 pour moi ce sera : des projets de grimpe (la Piera Menta et peut être la Jordanie). J’aimerai refaire du surf que j’ai découvert cet été, découvrir le yoga (tu veux pas venir vivre à Lyon?) et faire plus de VTT toute seule comme une grande (comprendre “ne pas attendre mon mec pour faire une sortie”).
    Niveau course, pas d’ambition ou de projets particuliers. J’ai longtemps voulu faire comme tous le monde sur les réseaux sociaux, toujours plus, avoir 50 médailles qui prennent la poussière chez toi et lâcher des fortunes à des organisations qui sont déjà blindés. Je me suis blessée et j’ai eu pas mal de galères en 2016. Maintenant, je prends des dossards quand ça me prends, des petites courses et j’aimerai surtout continuer à courir sans douleur, sans galére et au fond (dans mes objectifs secrets) devenir à l’aise sur des formats 30km 1OOO/1500 m D+.
    Dernière objectif : la saison hivernale qui a débuté…. Faire plein de ski de rando, avoir une meilleure connaissance de la montagne et gagner en confiance en soi.
    J’ai aussi des projets de GR 20, Traversée du Vercors etc… (mais j’ai définitivement pas assez de vacances!)

    En écrivant tout ça, je me rends compte que ça fait beauuuuuuuuucccccccoouuuuuuuupp de choses :-)

  • Reply
    Nathalie
    15 décembre 2017 at 9 h 37 min

    Quel beau programme pour 2018 ! Tes chronos d’il y a 3 ans sur 10km et semi correspondent aux miens aujourd’hui, donc je me dis qu’on m’entrainant dur, je fais finir par courir 10km en moins de 50′. Mon objectif pour 2018 serait avant tout de courir un semi en 1h55 en mars. Après une année chargée niveau boulot, ou je n’ai pas pu (voulu, pas d’enfants, donc pas d’excuses ;)) trouver le temps d’aller au club, j’ai très envie de reprendre un entrainement structuré !
    En tous cas, ton blog est vraie source de motivation !

  • Reply
    Muriel
    16 décembre 2017 at 10 h 09 min

    Moî reprise du sport après une opération y a 3 mois ( retrait de l’utérus à cause de fibromes récalcitrants) j’en me suis obligée à bouger , j’ai 50ans et je n’ai pas le droit de me laisser aller c’est mon avenir physique que je met en jeux.
    reprise par du yoga il y a 1,5mois, c’est une chouette découverte le yoga, au cours de ma convalescence j’ai essaye de faire tous les jours une salutation au soleil ( en fonction de mon état physique) .
    Marche rapide regulierement j’en suis’ a 10km. J’ai commencé par 1,2km en 20mn mais j’étais fière 1,5sem après l’opération
    Reprise de’ la natation il y a 3sem ,j’en suis à 1km rapide
    => bilan à 3 mois pas de douleurs j’en peux continuer mais il me manque cruellement de l’endurance
    Prochain objectif
    reprise de la course à pied en janvier
    Reprise de la rando sur de longues distances 15km 1er trimestres 20 km 2ème tri ( ça me manque grave nos expe, nos bulles ou on souffle loin du stress dès tel…une vraie coupure)
    Participer au 10km de ma ville fin avril
    Reprise des courses après en augmentant la distance
    ===> tout ça pour partir 1 sem en rando itinérante en juin en montagne
    Voilà 2018 va être occuper mais que c’est bon de se bouger

  • Leave a Reply