Monthly Archives

juillet 2016

    TRAINING TRIATHLON

    Objectifs running de la rentrée

    charlety

    Quand le coach prend sa GoPro pour nous faire des panoramiques

    Dans 3 jours, ce sera les vacances pour moi. De longues vacances, tellement attendues. Je ne sais pas vous mais j’ai trouvé ce printemps particulièrement difficile. Entre le temps déprimant 3 mois non-stop à Paris, le climat social, les attentats de plus en plus sordides (s’il y a une échelle dans la barbarie et la cruauté).

    Alors, je vais tenter comme vous de profiter au maximum  de mon temps de repos pour être avec ceux que j’aime, essayer de déconnecter un peu du smartphone (si, si, je n’ai même pas PokémonGo, c’est dire) et m’entrainer bien sûr aussi. Avec l’Homme même.

    M’entraîner pour quoi au juste ?

    Après le triathlon de Paris, j’avais envie de remettre ça. Je me suis donc tout de suite inscrite au Triathlon de Chantilly, fin août format M. J’ai cherché un plan à suivre, différent du Garmin que j’avais suivi pour Paris. J’ai cherché. Je cherche encore à vrai dire.

    Les semaines ont passé et du coup, je m’entraine un peu au feeling. J’essaie d’aller deux fois à la piscine pour nager 3km/semaine (mais je n’y arrive pas, je nage plutôt 2km/semaine), d’aller une fois par semaine au bureau en vélo (ça c’est bon), de faire une grosse sortie vélo le week-end (check), de faire un fractionné long et un court (check) et normalement j’aimerais aussi faire une sortie en endurance fondamentale, ce que je fais rarement.

    strava

    3 heures quand je voyage, plus sinon…

    Soit entre 4 et 8-9h de sport chaque semaine. Selon la forme, les obligations du travail, le jonglage avec les enfants, les voyages etc.
    Je vais donc aller à ce triathlon en touriste et je sais que je ferai sans doute moins bien qu’à Paris mais tant pis. Tant qu’il fera beau et qu’on sera entre copains, je serai heureuse.

    Pour septembre, je regrette un peu d’avoir laissé passer le créneau du Paris-Versailles qui est une course que j’apprécie beaucoup et que je voulais refaire. Tant pis, on ne peut pas tout faire. Surtout que les mois de septembre sont d’expérience un peu durs pour moi avec beaucoup de déplacements.

    Je me suis quand même inscrite à We Run Paris, le 10K de Nike, avec la volonté affichée de passer sous cette foutue barre des 50mn. Pas une mince affaire puisque l’an dernier j’avais fait 50,42 et que gagner 42 secondes sur un 10K représente une grosse différence. Mais je compte sur les vacances d’été pour progresser. J’ai un test VMA demain soir qui me dira si je suis vraiment loin du compte ou pas.

    En octobre, l’Homme court les Templiers. Je n’avais pas envie de faire tout ce trajet sans courir un peu moi même donc je me suis inscrite à une course au format riquiqui (12km). Je te rappelle lecteur que mon dernier trail m’a laissé maculée de boue de la tête aux pieds. Pas forcément le meilleur souvenir de ma vie. J’aimerais donc tester le concept du trail où je tomberais pas et où je ne finirais pas dernière (ou presque) non plus.

    Pour le moment, mon planning course s’arrête là.

    THE event du début d’année étant quand même l’ouverture de la section triathlon du Paris Université Club (mon club si tu as bien suivi). C’est bien simple, ce sera le plus cool de Paris. J’dis ça j’dis rien. Rien que des gens sympas, motivés et pas prise de tête (même que certains ont des vélos Décath, c’est dire).

    PUC triathlon

    Qui a un chouia participé au flyer ? #jmelapete

    Donc inscris-toi si tu veux t’entrainer mais aussi diner au restau avec nous, boire des pots (ouais, je fais des exceptions à mon régime sans alcool parfois), rigoler quand on fait des abdos et danser sous les jets d’eau de la piste les soirs de grand chaud.

    Et si tu es sage, la prochaine fois je te parle de mes blessures de guerrière en vélo et tout ça tout ça.

    Bon et toi, tu te la coules douce à la rentrée ou tu t’es prévu un programme de malade mental ? Dis-moi tout…

  • bikini body
    LIFESTYLE SANTE

    No bikini body

    Ca fait un petit moment que je pense à cet article sans savoir comment le tourner. Dur de parler de problématiques corporelles sans donner l’impression de (trop) se regarder le nombril…

  • nage dans paris
    COURSES

    l’Open Swim Stars de Paris

    Il y a quelques temps (= cet hiver), j’ai vu passer sur Facebook un post sur ça. Je me suis dis « tiens c’est marrant, inscrivons-nous » Et j’ai oublié. Et puis il y…